30.9 C
Dzaoudzi
dimanche 5 février 2023
AccueilSociétéLe port toujours bloqué

Le port toujours bloqué

Demain mercredi, le port de Longoni devrait connaître une troisième journée de blocage. La question du versement du 13e mois aux salariés n’est toujours pas réglée entre l’ancien et le nouvel opérateur du port.

LE PORT DE LONGONI BOQUE PAR LES GREVISTES
Les grilles du port bloquées par les salariés en grève

Les grévistes de MCG (Mayotte Channel Gateway) campent sur leurs positions. Les salariés de l’opérateur du port, en grève* depuis hier lundi, ont rejeté la proposition renouvelée par leur direction en fin de matinée. Elle demandait une suspension du mouvement jusqu’au 15 janvier «pour qu’une solution satisfaisante soit trouvée».

«Rien n’a bougé, justifie Atchou Mari, le délégué syndical CGT Ma du personnel. Tant qu’on n’a pas la preuve que le virement a vraiment été fait, on continue.» C’est toujours le paiement du 13e mois qui est au cœur du conflit. MCG en a versé une partie (2/12e) correspondant à la période depuis laquelle la société a repris l’exploitation du port. Le plus gros (10/12e) est toujours l’objet d’un litige entre MCG et la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI) dont les salariés dépendaient jusqu’au mois de novembre.

La CCI reste silencieuse

Du côté de MCG, on explique avoir contacté à de multiples reprises les responsables de la CCI pour faire avancer le dossier. Une médiation à la DIECCTE a même était envisagée mais à l’heure actuelle toutes ces demandes sont restées sans réponse. Un silence de la CCI troublant alors que l’on s’achemine vers une troisième journée de blocage des marchandises au port. Si les navires sont déchargés, aucune importation n’a, à nouveau, pu quitter la zone portuaire ce mardi. Une situation qui devrait donc se répéter demain.

Sur l’autre sujet de mécontentement, en revanche, les positions des grévistes semblent avoir évoluées. Ils ont accepté le calendrier de discussions présenté par la direction pour redéfinir un cadre social à partir de la convention collective du secteur.
RR

*55 salariés sur 69 suivent le mouvement

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139115
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139115
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139115
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139115
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139115
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139115
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...