26.9 C
Dzaoudzi
lundi 30 janvier 2023
AccueilEconomieNorbert Martinez démissionne de la CCI

Norbert Martinez démissionne de la CCI

Ce n’est pas un simple élu qui démissionne de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Mayotte. C’est surtout son ancien président qui en profite pour dénoncer les irrégularités qui ont entouré l’attribution de la gestion du port de commerce de Longoni.

Norbert Martinez lors de Assises de l'Industrie qu'il avait organisées
Norbert Martinez lors de Assises de l’Industrie qu’il avait organisées

Le remaniement du bureau de la Chambre de Commerce et d’Industrie qui avait suivi la démission de plusieurs membres en août l’avait écarté de la présidence au profit de Mohamed El Hamid.

Il en avait démissionné quelques semaines auparavant, las des sous entendus et accusations non prouvées dont il avait été l’objet, «les coups bas, ça n’est pas mon monde» avait-il alors indiqué. Un putsch avait ensuite été orchestré contre son équipe à la suite de la perte de la Délégation de Service public qui avait octroyé la gestion du port de commerce de Longoni à la femme d’affaire Ida Nel et sa compagnie Mayotte Channel Gateway (MCG), et non à la CCI.

Norbert Martinez, directeur de la MIM (Maintenance Industrielle Mahoraise), était pourtant resté élu de la CCI. Mais, ainsi qu’il le dénonce dans un courrier adressé au président El Hamid, les allégations «de certains ‘soit disant élus’» contre lui et son entreprise n’ont pas cessé,  “lettres anonymes, chantage, coup bas ne font pas partis de mes principes».

“J’ai rêvé d’un autre monde”

S’il critique la position de certains élus «qui ont soutenu publiquement le projet concurrent pour l’attribution de la DSP» ainsi qu’un média local, «une certaine presse commanditée dirigée et soudoyée» accusée de colporter «des ragots des ‘on-dit’ et des calomnies», c’est aussi la préfecture de Mayotte qui est visée pour n’avoir pas réagi au rapport «accablant» de la Chambre régional des Comptes «qui relève plus de 10 irrégularités sur l’attribution de ladite DSP».

Également visé par les critiques, le Conseil général, dont certains élus «se sont prononcés publiquement sur les ondes d’une radio locale pour l’offre concurrente et avant la délibération d’attribution de la DSP». Et Norbert Martinez s’étonne que le Conseil économique et social, systématiquement saisi pourtant par le Conseil général pour les décisions d’importance pour le département, et aux préconisations souvent écoutées, «n’a pas émis d’avis sur l’attribution de la DSP».

Enfin, il dénonce les règlements de compte contre les entreprises que les anciens élus, dont il fait partie, représentent et qui sont victimes du changement de majorité. «Querelles de clocher» qui font que «nous sommes la risée du monde économique mahorais», dénonçant ainsi une image ternie de la CCI. Cette dernière est actuellement impliquée dans le conflit portuaire qui bloque le port de Longoni.

«Pour toute ses raisons, je me retire de ce ‘monde’» lance-t-il dans sa conclusion, «monde qui n’a été le mien que par accident».

Anne Perzo-Lafond

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139514
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139514
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139514
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139514
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139514
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139514
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...