24.9 C
Dzaoudzi
lundi 6 février 2023
AccueilEconomieTotal menace de quitter Mayotte

Total menace de quitter Mayotte

Si le PDG de Total dit accepter de gagner moins d’argent en Outre-mer, sous conditions, il propose de laisser la place à un concurrent à Mayotte.

Total camionLa publication des décrets, le 31 décembre, sur la clarification des marges des pétroliers en Outre-mer, avait provoqué une crise entre les distributeurs et le gouvernement, et la fermeture des stations sur une journée dans les cinq départements ultramarins. La société Total, en situation de monopole à Mayotte où elle assure l’importation, le stockage et la distribution de carburant, était défendue ce mercredi par son président directeur général, Christophe de Margerie, entendu par la Commission des Affaires économiques de l’Assemblée nationale.

Ces textes ne sont applicables qu’assortis d’«arrêtés de méthode» qui doivent notamment préciser le rendement maximal des capitaux des activités monopolistiques (raffinage et stockage) note l’AFP dans un communiqué repris par la presse nationale. Des discussions techniques ont débuté le 9 janvier sous l’égide du ministère de l’Economie.

Des négociations qui seront âpres, le PDG de Total déclarant «accepter une réduction de notre rémunération, mais pas n’importe laquelle».

Régulièrement accusé de ne pas payer suffisamment d’impôts au regard des bénéfices réalisés, Christophe de Margerie a avancé les 14 milliards d’impôts versés, «c’est-à-dire 56% de nos résultats avant impôts».
Les marges des sociétés d’hydrocarbures en Outre-mer où les préfets fixent les prix, oscillent entre 14% et 21%.

Mais lorsque que le cas de Mayotte est évoqué, c’est du «mépris» qu’a ressenti le député Ibrahim Aboubacar : «Monsieur de Margerie a menacé les Outre-mer de cesser leur approvisionnement pour leur montrer ce que c’est quand les pétroliers ne font pas, ce qu’il considère presque comme une œuvre de charité, menaçant même de quitter Mayotte s’il y a une autre compagnie d’intéressée. Il présentait tout cela comme légitime, comme s’il ne prenait pas, ce faisant, les Ultramarins en otage.»

Le PDG de Total s’est en effet exclamé : «A Mayotte, c’est tellement intéressant tout ça, que personne ne veut y aller. Si vraiment vous pensez qu’on gagne trop d’argent à Mayotte, on vous le rend. Allez chercher quelqu’un qui va vous faire tout, en transparence, en mieux, en plus propre. Nous partirons gentiment. Il n’y a pas de raison qu’on reste en étant haï et critiqué tout le temps» rapporte l’AFP.

A.P-L.

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139509
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139509
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139509
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139509
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139509
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139509
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...