25.9 C
Dzaoudzi
lundi 6 février 2023
AccueilOcéan IndienUn navire attaqué par les pirates au large de la Somalie

Un navire attaqué par les pirates au large de la Somalie

Les attaques de piraterie avaient considérablement diminué autour de la côte est de l’Afrique. Les pirates ont de nouveau sévi ce week-end et se sont s’emparés d’un navire marchand.

Mitraillette zoomC’est un navire marchand, croisant en mer Rouge qui a été la victime d’une attaque de pirate somalien, pouvait-on entendre sur les ondes de France Inter ce dimanche. Le MV Marzooqah, qui avait déjà été attaqué en 2011, aurait lancé un signal de détresse samedi soir, nous apprend le site 20 minutes. Son équipage serait composé de marins indiens, égyptiens et syriens.

La mission européenne contre la piraterie maritime en Somalie a confirmé l’information. L’Union européenne mène depuis le 8 décembre 2008 une opération militaire pour contribuer à la dissuasion, à la prévention et à la répression des actes de piraterie au large des côtes de la Somalie.

La France aux commandes d’Atalante

L’opération Atalante, vise à contribuer à la protection des navires du Programme Alimentaire Mondial qui acheminent de l’aide alimentaire aux populations déplacées de Somalie, et à la protection des navires vulnérables naviguant dans le golfe d’Aden et dans l’océan Indien. Au total, une dizaine de pays participent à l’opération Atalante, soit plus de 1800 militaires. C’est le navire français Sirocco qui en assure actuellement le commandement (Photo page d’accueil).

Actes de piraterie sur la zone (©http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr)
Actes de piraterie sur la zone (©http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr)

Leur action a été bénéfique puisque le Bureau Maritime International (BMI) dévoilait, il y a quatre jours, les derniers chiffres : de 237 actes en 2011, on est passé à 15 en 2013. L’embarquement de forces de sécurité privées à bord des navires marchands est également dissuasif, et a été légalisé en décembre par le premier ministre Jean-Marc Ayrault.

“Il est impératif de poursuivre les efforts internationaux pour lutter contre la piraterie en Somalie. Tout relâchement à ce stade pourrait relancer l’activité des pirates”, a mis en garde M. Pottengal Mukundan, le directeur du BMI.
A.P-L.

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139518
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139518
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139518
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139518
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139518
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139518
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...