24.9 C
Dzaoudzi
mardi 7 février 2023
AccueilEducationEducation : le Premier degré réagit aux propos de François Hollande

Education : le Premier degré réagit aux propos de François Hollande

Le SNUipp-FSU, syndicat du premier degré, écrit au Président de la République. Il n’a pas apprécié les propos de François Hollande qui disait vouloir «agir par étapes» à Mayotte.

Rivo inquiet par la défaillance des maires
Rivo inquiet par la défaillance des maires

L’entretien accordé par François Hollande a fait réagir le syndicat des enseignants du premier degré. A l’occasion de ses vœux à l’Outre-mer, le Président de la République avait reconnu que le gouvernement «ne pourra pas tout régler» à Mayotte. «Quand il y a autant de difficultés, il faut agir par étapes», avait-il déclaré.

Ce mardi, Rivo Rakotondravela, le Secrétaire départemental du SNUipp-FSU Mayotte, a décidé de lui répondre. Impossible pour lui d’entendre une telle phrase «puisqu’il s’agit ici de plusieurs générations d’enfants sacrifiés. D’autant plus que nous sommes en droit de demander le respect des engagements pris.»

Rivo poursuit ainsi son infatigable combat pour améliorer la situation du Premier degré. Il rappelle ainsi à l’hôte de l’Elysée qu’il a eu l’occasion de présenter les difficultés des enseignants dans les écoles de l’île au candidat Hollande, lors de son passage pendant la campagne présidentielle, à travers une exposition de photos prises dans les écoles. «Notre organisation avait réussi à attirer votre attention sur les conditions indignes dans lesquelles les enfants sont scolarisés ainsi que le manque criant de salles de classe. Si bien que vous vous êtes engagé à normaliser la situation durant votre mandature, par la livraison de 100 salles de classe chaque année.
Pourtant, malgré la volonté affichée du gouvernement à faire évoluer la situation, rien n’a changé sur place puisque jusqu’à ce jour aucune nouvelle salle n’a été livrée… Pire, nous craignons qu’à la rentrée 2014 il n’y ait toujours pas de nouvelles livraisons. Faut-il rappeler que nous manquons de plus de 600 salles de classe et plus de 75% des écoles de l’île n’ont pas reçu l’agrément de la commission d’hygiène et de sécurité ?»

Et Rivo de compléter cet état des lieux inquiétant : «75% des élèves ne maîtrisent ni le français ni les mathématiques (évaluations de CE1 et CM2 en 2012)», une scolarisation à 3 ans toujours pas effective et un système de rotation (le partage d’une salle par deux classes) qui s’est quasiment généralisé.

Pour le syndicat, le temps «des décisions rapides, efficaces et à la hauteur des enjeux» est venu. L’organisation espère que la visite annoncée de George Pau-Langevin, la Ministre chargée de la réussite éducative, sera l’occasion de présenter «un plan de construction, de rénovation et d’équipement des écoles de l’île ainsi qu’une politique d’éducation prioritaire, généralisée dans tout le département à très court terme.»

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139115
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139115
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139115
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139115
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139115
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139115
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...