26.9 C
Dzaoudzi
mercredi 8 février 2023
AccueilSociété21 heures : le début de la fin des bouchons

21 heures : le début de la fin des bouchons

L’invraisemblable paralysie qu’a connue Mamoudzou ce mercredi commence à peine à toucher à sa fin. A Kaweni, à Majicavo, à Passamainty, la “grève” illimitée annoncée par Total dans l’après-midi a provoqué la ruée sur les stations-service formant d’interminables files de véhicules qui ont tout simplement bloqué la circulation.

Total file d'attente de bidonsCertains ont choisi de quitter le travail plus tard qu’à l’accoutumée, espérant échapper à l’embolie de la ville. D’autres, coincés dans la masse de voiture à l’arrêt, ont dû se résoudre à couper le moteur et à attendre de très longues minutes avant de pouvoir à nouveau avancer… de quelques mètres.

A 21 heures, la fermeture annoncée des stations laissait craindre le pire. A Passamainty, plus de deux cents personnes avaient formé une longue ligne de bidons, certains de pouvoir les remplir, empêchant ainsi les véhicules d’accéder aux pompes. Quelques échauffourées avaient déjà émaillé l’après-midi dans la station et personne ne pouvait prévoir comment tournerait la situation.
Les polices, municipale et nationale, avaient mis en place des moyens, légers, pour tenter de garder le calme. Un à un, les pompistes quittaient leur poste, laissant les clients potentiels dans un grand désarroi.
Finalement, lorsque le rideau métallique de la boutique Total s’est baissé, tout le monde a dû se rendre à l’évidence : les longues heures d’attente n’avaient servi à rien. Et la foule s’est dispersée dans le calme.

Avec la fin des files d’attentes de véhicules, Mamoudzou pouvait commencer à se désengorger. A 21h30 à Passamainty, les forces de l’ordre tentaient d’accélérer le processus pour permettre aux habitants de Tsoundzou ou du Sud de rentrer chez eux.

Un véhicule de secours du CHM autorisé à faire le plein après la fermeture de la station
Un véhicule de secours du CHM autorisé à faire le plein après la fermeture de la station

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139126
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139126
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139126
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139126
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139126
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139126
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...