29.9 C
Dzaoudzi
mardi 7 février 2023
AccueilEconomieEmplois d’avenir : objectif 194 signatures

Emplois d’avenir : objectif 194 signatures

Le préfet n’a pu se déplacer, bloqué dans les embouteillages de Mamoudzou. Huit nouveaux emplois d’avenir ont tout de même été signés ce mercredi à Mtsapéré. On en attend 194 avant la fin juin à Mayotte.

Echati signe son contrat emploi avenir
Echati signe son contrat emploi avenir

Latifa a été la première à signer son contrat emploi d’avenir. Comme elle, ils étaient huit à parapher le document, les premiers d’une longue série. Mayotte a pour objectif de créer 194 de ses contrats avant la fin du mois de juin. L’objectif est ambitieux car l’an dernier, notre département n’avait pas réussi à remplir ses quotas : 327 emplois d’avenir étaient réalisables mais seulement 256 avaient été signés.

«Le processus a mis du temps à démarrer, reconnait Monique Grimaldi, la directrice de la DIECCTE*. Il a fallu travailler avec les entreprises pour formaliser leur engagement et les problèmes de trésorerie des collectivités a aussi compliqué la mise en œuvre de ces contrats.»
Même si l’Etat prend à sa charge 75% du coût total de ces emplois, les entreprises ou les institutions qui s’engagent doivent tout de même débourser les 25% restant en plus de l’accompagnement. Car il s’agit véritablement de former ces jeunes pour les insérer dans la vie professionnelle.

Une formation de braille

Echati, Salamatie, Latifa et les autres bénéficiaires de ces contrats
Echati, Salamatie, Latifa et les autres bénéficiaires de ces contrats

Latifa va intégrer l’ADSM, l’association des déficients sensoriels de Mayotte, dès le 15 janvier. «C’est un univers que je ne connais pas du tout. Je vais découvrir tout le relationnel avec les personnes handicapées.» Elle va avoir l’opportunité et la responsabilité de porter un projet nouveau à Mayotte.
«Nous souhaitons lui proposer une formation très importante pour les déficients visuels pour qu’elle devienne formatrice en braille», confie Agnès Ramdé, la directrice de l’ADSM. Pour la première fois dans notre département, Latifa pourra donc animer des sessions d’apprentissage à cette lecture pour les aveugles comme cela existe déjà pour la langue des signes avec les sourds.

Les sept autres emplois d’avenir du jour ont été signés avec la mission locale. Saïd, Echati, Salamatie, Nasser, Sariati, Djouwairia et Madi vont avoir la charge, dès le 1er février de parcourir les villages de Mayotte à la rencontre des jeunes. Leur boulot : appuyer les équipes sur le terrain pour présenter la mission locale aux 16/25 ans qui ne la connaissent pas encore. Ils ne seront pas de trop : 8.000 jeunes seraient à Mayotte en quête d’un accompagnement pour une insertion sociale et professionnelle.
RR

*DIECCTE :Direction des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139115
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139115
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139115
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139115
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139115
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139115
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...