24.9 C
Dzaoudzi
lundi 6 février 2023
AccueilSociété"Un syndicalisme moderne" chez EDM

“Un syndicalisme moderne” chez EDM

Des représentants nationaux CFE CGC de la branche Energie sont actuellement à Mayotte pour insuffler une nouvelle vision du syndicalisme : où l’on entend parler de formation et de négociation… EDM en est une des premières bénéficiaires.

De gauche à droite: Philippe Grandju, Noussoura Soulaimana, Soibahdine Saidissilam et Christian Taxil
De gauche à droite: Philippe Grandju, Noussoura Soulaimana, Soibahdine Saidissilam et Christian Taxil

En janvier 2011, Electricité de Mayotte (EDM) intégrait la branche des Industries Electriques et Gazières (IEG) qui regroupe les entreprises qui exercent des activités de production, transport, distribution, commercialisation et fourniture d’électricité et de gaz.

Ce statut confère certains avantages sociaux comme la gratuité d’accès à l’énergie pour le salarié ou une surrémunération. Il a aussi permis il y a quelques semaines la tenue d’élections professionnelles des membres des Institutions représentatives du personnel, et, à la surprise générale, la CFE CGC a emporté 20% des voix, se plaçant en deuxième position derrière le syndicat historique du réseau EDM, la CGT Ma. Ainsi, Salim Nahouda, par ailleurs secrétaire départemental de ce syndicat, a été détrôné par Francinet Vasté en tant que titulaire au Comité d’entreprise et membre du Conseil de surveillance. Un virage annoncé : «Nous ne voulons pas de clanisme mais du pluralisme».

Francinet Vasté
Francinet Vasté

Christian Taxil, président de la Fédération Energie CFE CGC, accompagné de Philippe Grandju, Secrétaire général Energies CFE CGC en charge des Outre-mer, sont naturellement venus à Mayotte, «fiers de venir soutenir nos équipes».

Mais il s’agit aussi de voir plus loin, «décrypter les méandres de l’application du droit commun dans notre branche, informer sur le code du travail ou sur celui de la Sécurité sociale».

Au chevet des retraités

Christian Taxil a vite compris qu’EDM ne pouvait agir dans son coin sur cette petite île, et que l’application de l’Indemnité Spéciale DOM devait se faire en parallèle de l’évolution des autres fonctionnaires de l’île. Une vision non bornée du droit syndical qui s’apprend : «nous allons vers un syndicalisme plus moderne basé sur l’écoute des salariés, puis la construction de revendications et la mise en place de négociations». La clef étant la formation, Soibahdine Saidissilam, délégué CFE CGC pour les agents de maîtrise, intégrera les modules proposés par la Dieccte (Direction du travail et de l’emploi).

Une démarche qu’a déjà entrepris le syndicat qui avait envoyé le secrétaire départemental Noussoura Soulaimana en formation de base en métropole sur «L’ouverture sur le syndicalisme» en 2011… postérieurement aux évènements sociaux. Des sessions de formation seront proposées à tout le personnel, «notamment sur l’épargne salariale car ils vont toucher un intéressement».

Le «combat» actuel porte sur la prise en charge des retraités, «des petits salaires qui n’auront pas connu les avantages actuels», et qui pourraient bénéficier d’un aménagement, «10 à 15% de rémunération supplémentaire contre une visibilité pour l’employeur de leur date de départ en retraite».

Soulaimana Noussoura n’oublie pas la retraite complémentaire : «un sujet sur lequel gouvernement devrait bientôt légiférer.»

Pour revenir à la spécificité énergétique, l’application du Schéma régional Climat-air-énergie «qui pose l’énergie comme moteur d’un bien être social», est étudiée à Mayotte.

Un message «l’énergie est un service qui doit se penser dans la durée», qu’ils déclinent aussi en terme d’avancée sociale.

De grandes avancées sociales pour les salariés d'EDM
De grandes avancées sociales pour les salariés d’EDM

Anne Perzo-Lafond

Article précédentUn permis pour l’emploi
Article suivantVastes contrôles routiers
Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139521
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139521
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139521
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139521
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139521
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139521
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...