29.9 C
Dzaoudzi
mercredi 1 février 2023
AccueilUne«Ce qui est important, c’est que des gens me rentrent dans la...

«Ce qui est important, c’est que des gens me rentrent dans la tête»

Les acteurs sont tous en place. Le drame musical peut commencer. Chanteurs sélectionnés, jury et coach vocal, tous les protagonistes se préparent au dénouement du Grand casting prévu samedi soir, sous le regard de Bruno Berberes, le directeur artistique qui est arrivé à Mayotte.

David coaché par Sandy Coops sous le regard de Mauro et Vanessa
David coaché par Sandy Coops sous le regard de Mauro et Vanessa

«J’espère vraiment repartir avec, dans mes bagages, des talents de Mayotte.» Bruno Berbéres est arrivé à Mayotte et sans vouloir mettre la pression sur les chanteurs sélectionnés, il plante l’enjeu.
La présence du directeur artistique, annoncée samedi soir pour la finale du Grand casting, a été la clé de la réussite des trois journées d’audition. Après avoir été choisi parmi une centaine de candidats, les 13 talents retenus travaillent d’arrache-pied, enchaînant répétitions et séances de techniques vocales.

Ils ont été répartis en petits groupes autour de trois des membres du jury mahorais et de Sandy Coops, une réunionnaise venue faire office de coach vocal. La jeune femme, ancienne candidate à Run Star et à l’émission The Voice de TF1 a fait une pause dans la préparation de son premier album pour guider les candidats mahorais dont la plupart n’ont jamais pris de cours de chants.

«Je suis là pour les mettre à l’aise et pour favoriser leur éveil vocal, explique Sandy Coops. Ils doivent apprendre à placer leur voix, leur souffle et puis, plus simplement, les consonnes et les voyelles. Un ‘i’ parlé, ce n’est pas la même chose qu’un ‘i’ chanté !»
Pendant les répétitions au Koropa Club, elle s’est aussi donnée comme rôle de permettre aux candidats sélectionnés de ne pas se démotiver face à ce travail intense et à l’enjeu : «Quand on commence à chanter devant quelques personnes, puis quelques milliers via nos télévisions locales, on se dit, pourquoi pas devant des millions d’autres en métropole ? Si une petite Réunionnaise comme moi l’a fait, pourquoi pas eux ?»

Ne pas oublier les outre-mer

Tous se préparent à affronter le regard et les oreilles de Bruno Berberes, le directeur de casting qui est arrivé à Mayotte. «Je ne veux pas les rencontrer avant samedi soir et je ne veux rien savoir. Je préfère me les prendre comme ça, en pleine figure, directement sur scène. »

Bruno Berberes, le directeur de casting est arrivé à Mayotte
Bruno Berberes, le directeur de casting est arrivé à Mayotte

Ce professionnel avoue avoir entendu «probablement 50.000 chanteurs en 15 ans de métier» depuis les 10 commandements et la première saison de la Star Ac’. «Avec mes équipes, on passe notre temps dans les festivals, sur youtube et dans de multiples opérations. La semaine dernière, j’étais à Bordeaux pour le Vocal Tour, un projet organisé par une chaîne d’hypermarchés. Les talents peuvent se trouver partout. Vous savez, le casting, c’est comme le loto. Vous pouvez jouer 10 ans et ne gagner que deux euros ou jouer une fois et avoir la main heureuse.»

Bruno Berberes attache une importance particulière aux outre-mer, des territoires rarement explorés par les professionnels du show-business parisiens qui ont souvent bien du mal à les situer sur une carte. Dans le casting de la saison 3 de The Voice qu’il a supervisé, on trouve d’ailleurs un talent venu de Tahiti. «Participer à ce casting à Mayotte, c’est important parce que personne ne se déplace jusqu’ici. Et pourtant, ce département ne doit pas être victime d’une malédiction où il n’y aurait aucun talent à découvrir !»

Le 6 mai, Bruno Berberes commente la demi-finale de l’Eurovision en direct sur l’antenne de France Ô. Il a promis de saluer Mayotte à cette occasion, en espérant que, d’ici là, des voix dénichées dans notre département le fasse vibrer. «Ce qui est important, c’est qu’il y ait des gens qui me rentrent dans la tête. La musique, c’est comme la cuisine. Il faut être très bon ou très mauvais, sinon on vous oublie !»
RR

La finale du Grand Casting est ouverte à tous. Elle a lieu ce samedi soir, à partir de 19 heures, au Koropa Club à Majicavo. Entrée : 25 €.

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139126
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139126
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139126
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139126
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139126
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139126
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...