29.9 C
Dzaoudzi
mardi 7 février 2023
AccueilEnvironnementUn fonds européen pour les catastrophes naturelles

Un fonds européen pour les catastrophes naturelles

Non que Mayotte soit particulièrement touchée, le dernier cyclone remontant à 1984, mais une catastrophe naturelle est si vite arrivée…

Effondrement du mur de soutènement du bâtiment du Conseil général lors d'un épisode de fortes pluies
Effondrement du mur de soutènement du bâtiment du Conseil général lors d’un épisode de fortes pluies

C’est le député européen de l’océan Indien Younous Omarjee qui vient de négocier ce mardi auprès du Conseil européen avec l’appui du Parlement, une faveur pour les régions européennes ultrapériphériques : elles pourront bénéficier du Fonds de Solidarité de l’Union européenne (FSUE) à des conditions défiant les autres territoires.

Là où le seuil de dégâts retenus est de 1,5% du PIB (Produit Intérieur brut) dans les autres régions, «il sera de 1% dans les RUP en cas de survenue d’une catastrophe régionale». C’est donc dès 13,7 millions de dégâts à Mayotte que le fonds pourra être déclenché, si l’on retient un  PIB de 1,37 milliard d’euros évalué en… 2009. L’INSEE glisse travailler à une réactualisation du chiffre avec des données plus précises.

Mayotte serait donc éligible selon le député, bien que n’étant pas classée en NUTS 2 (Unité statistique qui classe les régions en moins de 800.000 habitants, NUTS 3, de 800.000 à 3 millions, NUTS 2 et de 3 à 7 millions, NUTS 1).

Un seuil qui pourrait faire la différence à La Réunion après le récent passage du cyclone Bejisa, pour lequel Younous Omarjee appelle «les autorités françaises à continuer rapidement le travail de chiffrage, sans oublier les dommages subis par les filières agricoles et de la pêche». Le délai de traitement des dossiers a également été accéléré.
À l’issue de ces négociations que l’eurodéputé juge «difficiles», il faudra désormais que le Conseil européen adopte cet accord cette semaine sans modification. Le Parlement européen devra, lui, valider définitivement cet accord trouvé en plénière le 15 avril.

Younous Omarjee
Younous Omarjee

A.P-L.

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139522
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139522
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139522
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139522
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139522
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139522
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...