26.9 C
Dzaoudzi
mardi 7 février 2023
AccueilslideLes indicateurs au c?ur des d?bats

Les indicateurs au c?ur des d?bats

Certains pr?venus du dossier des braqueurs de coffres-forts se sont r?v?l?s ?tre des informateurs du SDIG (ex-RG) ou de la Police de l?air et aux fronti?res (PAF). Le Procureur de la R?publique promet de la rigueur.

Ma?tre Kamardine a fait surgir le d?bat lors du proc?s des braqueurs de coffres-forts
Ma?tre Kamardine a fait surgir le d?bat lors du proc?s des braqueurs de coffres-forts

En marge de l?affaire des braqueurs de coffres-forts, la situation des indics de Mayotte s?est ? nouveau invit?e dans les d?bats de la cour d?Assises ce mercredi. Mardi, c??tait en effet le grand d?ballage devant la cour. Le juge d?instruction Hakim Karki avait r?v?l? que le nombre d?informateurs du SDIG (ex-RG), du GIR ou de la PAF ?tait ?extr?mement important? dans le d?partement. Il s??tonnait ?galement de ?l?amateurisme? de la gestion de ces personnes d?non?ant une organisation pyramidale : des informateurs seraient ainsi en position de ?chefs? sur d?autres qu?ils recruteraient dans un syst?me pyramidal o? tout le monde se conna?t.

Accessoirement, on apprenait aussi que les services de renseignements avaient mont? des op?rations jusqu?en Gr?ce via l?Egypte pour d?manteler des r?seaux de migrants clandestins.

Le procureur Jo?l Garrigue?a repris le sujet d?s le d?but de son r?quisitoire ce mercredi, dans une sorte de pr?liminaire solennel, o? sa fonction de Procureur de la R?publique supplantait son strict r?le d?avocat g?n?ral lors d?un proc?s : ?Pour qui s?int?resse ? la litt?rature et au cin?ma, la guerre des polices est un sujet tr?s souvent utilis??, commen?ait-il. ?A Mayotte, on nous a servi depuis deux jours, une version au rabais, la guerre des indicateurs.?

L?indicateur reste un mal

?L?indicateur est un mal n?cessaire?, pr?cisait-il, parce qu?il fournit des renseignements recueillis aupr?s de d?linquants. Mais, pour le Procureur, ?les indicateurs, ?a reste un mal? parce qu?ils trahissent la confiance de ceux qui leur parlent et ?parce que leur motivation n?ob?it jamais aux int?r?ts de l?Etat, ni m?me ? l?affirmation de la v?rit??. Il ne vise qu?un seul objectif, la satisfaction de leur int?r?t personnel et en l?occurrence, l?obtention de papiers en r?gle.

Jo?l Garrigue?a rappel? que le parlement est intervenu pour ?savoir comment traiter ces indicateurs?. Il s?agit de faire preuve ?d?une rigueur extr?me car la manipulation n?est jamais loin. Manifestement, en 2011, la rigueur a manqu? dans les services de gendarmerie et de police?, d?non?ait le Procureur. ?Je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour que ?a ne se renouvelle pas tant que je serai procureur de la R?publique.?

En ?cho ? l?intervention du Procureur, Ma?tre Kamardine, qui avait fait surgir le sujet dans les d?bats, semblait parler au nom de tous les avocats en affirmant que ?nous souhaitons qu?on cr?ve d?finitivement l?abc?s des indics? qui, pour lui, salissent la justice et le travail des forces de l?ordre ? Mayotte.
Le d?bat semble effectivement bel et bien lanc?.
RR

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139126
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139126
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139126
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139126
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139126
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139126
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...