31.9 C
Dzaoudzi
dimanche 5 février 2023
AccueilslideLe 3ème anniversaire de la départementalisation se fête... à La Réunion

Le 3ème anniversaire de la départementalisation se fête… à La Réunion

Le programme des trois bougies du 101ème département est public. Il faudra néanmoins se déplacer à La Réunion pour en profiter…

3è anniv zoomDaniel Zaidani a beau avancer toutes les bonnes raisons du monde, “la présence  de la communauté mahoraise à Marseille” pour le 1er anniversaire, puis “à La Réunion”, pour ce 3ème, qui ont eux aussi le droit de fêter le 101ème département, il n’en demeure pas moins que la population sédentaire a un gros besoin identitaire. La perte de repères engendrée par ce nouveau statut a toujours besoin d’explications, de débats, d’échanges, qu’un seul anniversaire sur place ne saurait combler.

Et si externalisation il y a, elle doit l’être en complément d’au moins un échange, sorte de point d’étape et danses à Mayotte, aussi minime soient-ils.

Le programme des festivités nous est parvenu, il est alléchant. Le samedi 19 avril, après les allocutions des présidents des départements Dindar et Zaidani, du député européen Younous Omarjee et du président de région Didier Robert, de l’ancien député européen Jean-François Hory et de  l’ancien sénateur Jean-Paul Virapoulé, plusieurs conférences sont proposées agrémentés d’échanges:

– Bilan et enjeux de la collectivité par Samir Abdou Salam, contrôleur financier au Conseil Général de Mayotte

– Droits conférés par la citoyenneté de l’Union européenne : le cas de la population mahoraise pat Thomas Msaïdié, docteur en droit public

 – Mutualisation des dispositifs européens d’aides sociales: quel partenariat entre Mayotte et La Réunion ? par Elad Chakrina, docteur en droit public

– De la départementalisation juridique ou institutionnelle à la départementalisation économique et sociale par Delamour Houmadi, doctorant en droit

– Témoignage sur la vie des Mahorais à La Réunion, par une résidente Mari Assani

– Restitutions des ateliers sur l’insertion socioprofessionnelle des populations en provenance de Mayotte

Le dimanche 20 sera consacré aux manifestations traditionnelles, débaa, chants, shigoma et mbiwi.

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139510
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139510
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139510
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139510
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139510
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139510
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...