25.9 C
Dzaoudzi
mardi 7 février 2023
AccueilEnvironnementConférence publique pour classer le lagon

Conférence publique pour classer le lagon

Le lagon de Mayotte rejoindra-t-il le Port de la Lune de Bordeaux ou la baie du Mont Saint Michel dans la liste des sites français classés au patrimoine mondial de l’UNESCO ? Un grand débat est organisé à Mamoudzou sur ce sujet par le député européen Younous Omarjee.

Passe en S
Passe en S

En février dernier, Younous Omarjee sortait de son chapeau l’idée de classer le lagon de Mayotte au patrimoine mondial de l’UNESCO (Organisation des nations Unies pour l’Education, la Science et la Culture). Pour créer une émulation locale, il annonce organiser « avec les différentes associations environnementales de l’île, les experts du lagon, de la biodiversité, de la pêche et du tourisme mais également la société civile, une grande conférence publique sur le lagon de Mayotte ».

Il rappelle que le lagon de Mayotte est un des hauts lieux de la biodiversité mondiale avec plus de 2300 espèces marines connues dont une vingtaine d’espèces de mammifères marins.

La convention de l’UNESCO sur le patrimoine mondial, culturel et naturel, reconnait que certains sites sur Terre recouvrent une « valeur universelle exceptionnelle » et appartiennent de ce fait au patrimoine commun de l’humanité. C’est le cas notamment des lagons de Nouvelle Calédonie, classés en 2008.

Une plus-value touristique

En 2013, 981 biens étaient  inscrits sur la liste du patrimoine mondial, dont 38 sites en France. Le classement sur la liste du patrimoine mondial, gérée par l’UNESCO depuis 1995, est une procédure très sélective et parfois longue. Parmi les critères pour y parvenir, celui de la valeur universelle exceptionnelle est dominant.

Ils incitent dans l’ensemble à mettre en place une politique de préservation du site comme l’espère l’eurodéputé qui compte « fédérer le plus grand nombre  autour du projet pour qu’un véritable dynamisme se mette en place à Mayotte en faveur de la protection de l’environnement et de la biodiversité. Il en va de l’avenir de Mayotte, mais aussi de celui de l’humanité » souligne Younous Omarjee.

La conférence, organisée à Mamoudzou, sera l’occasion d’une grande discussion entre élus, les experts et la société civile sur le lagon de Mayotte, ses caractéristiques et les enjeux d’un tel projet. Il ne faut pas perdre de vue l’éventuelle plus-value touristique que le classement pourrait dégager.

Toutes les mahoraises et les mahorais sont invités à se joindre à la discussion qui débutera le samedi 10 mai à 9h dans la salle du cinéma Alpa Joe de Mamoudzou.

A.P-L.

Le Journal de Mayotte

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139522
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139522
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139522
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139522
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139522
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139522
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...