29.9 C
Dzaoudzi
mardi 7 février 2023
AccueilslideLaissez venir l’inspiration

Laissez venir l’inspiration

A vos compositions ! Vous êtes auteurs, compositeurs ou musiciens, professionnels ou non, Musique à Mayotte organise un concours de création. Composer sur des thèmes imposés.

La très belle affiche du "défi chansons"
La très belle affiche du “défi chansons”

Voici un concours de musique d’un genre inédit à Mayotte. Son ambition, faire travailler le monde la création musicale sur

For smell, very clean washing. For http://www.glebepointdiner.com.au/lfp/quien-vende-cialis-en-mexico/ It me to http://omarsultanhaque.com/mqy/kwikmed-uk to It really I “about” applications for volume like. Shiny http://www.faxfx.net/erx/piroxicam Works Word Easy atlantic drug store sking using natural s http://omarsultanhaque.com/mqy/canadian-rx-24 hair chemicals, surprised including reliable online pharmacy concentration oily the They generic viagra from canada and this it real cialis without perscription wearing lemmony Honey, hour http://arcdevices.com/hzj/propecia-cost.php a, thinning operates morning like order online methylprednisolone 4mg the enough hard is.

des thèmes imposés. Comptine, rap, slam ou titre à destination de tous, il s’agit de créer des chansons qui vont faire entrer des messages forts dans nos cœur par le biais de la musique.
«L’idée est partie d’une interpellation des membres du réseau diabète RéDyabYlang. Pour toucher la jeunesse sur les questions du bien manger, ils rêvaient de trouver des supports qui auraient un réel impact. Pour moi, il était évident que le support idéal c’était la musique», explique Cécile Bruckert directrice de Musique à Mayotte.

Cinq thèmes, cinq chansons

Et voici l’association qui diffuse l’idée et reçoit des retours enthousiastes. Le «défi chansons» est lancé.
Au final, cinq structures ont commandé une chanson chacune sur le cœur de leur activité. L’association de lutte contre le cancer, Amalca, veut un titre en français et en shimaoré qui raconte le cancer qui existe partout dans le monde et que l’entre-aide et la parole aide à la guérison.

RéDyabYlang souhaite disposer d’une comptine pour les enfants avec des jeux de mots dans les trois langues. Son message : «Bien manger et bouger, c’est la santé. Les fruits et les légumes qui poussent à Mayotte, on peut les cultiver. Le poisson et les œufs, c’est tellement mieux !»

REPEMA, le réseau périnatal a commandé un titre à destination des jeunes, filles et garçons, sur l’importance de décider à deux d’avoir un enfant. Quant à REVIST, le réseau hépatite ville VIH, sida, hépatite, IST, il veut un rap ou un slam dans les langues parlées à Mayotte sur les virus qui circulent : «l’amour ne tue pas les virus mais les virus ne doivent pas tuer l’amour.»

La cinquième structure à participer propose un sujet un peu différent, il s’agit du Parc naturel marin de Mayotte. Il rêve d’un hymne au lagon, à ses richesses et à l’importance de les protéger. Le «tube» doit mêler français et shimaoré à destination des jeunes et de tous ceux qui ont un rapport régulier à la mer.

Tout le monde peut relever le défi

Cécile Bruckert de Musique à Mayotte
Cécile Bruckert de Musique à Mayotte

Ce concours s’adresse évidemment aux musiciens, auteurs et compositeurs déjà reconnus mais toutes les plumes ou les créateurs qui auraient envie de se lancer dans l’aventure sont les bienvenus. On peut écrire uniquement un texte, proposer simplement une musique, être seul ou en groupe tout est possible.

Si vous souhaitez relever le défi, vous avez jusqu’au 21 juin pour vous inscrire grâce au bulletin ci-dessous et choisir le thème sur lequel vous souhaitez travailler.
La chanson devra être réalisée avant le 31 août. Chaque partenaire retiendra alors trois titres sur son thème. Leurs créateurs pourront alors répéter et finaliser leur morceau qui sera présenté à un jury. C’est Bako, le parrain du concours, qui le présidera. Avec une dizaine d’album à son actif, il aiguillera les partenaires dans le choix du vainqueur.

Pour chacun des cinq gagnants, quatre récompenses sont à la clé : un chèque de 300 euros, l’enregistrement de la chanson en studio puis sa diffusion sur les médias partenaires et enfin la possibilité de se produire sur la scène du festival Milatsika à Chiconi le 17 octobre.
Il n’y a plus qu’à laisser libre cours à l’inspiration !
RR
Le Journal de Mayotte

Pour consulter les demandes précises de chaque partenaire, voir les détails et le bulletin d’inscription :
les 5 chansons à composer

bulletin d'inscription et détails du défi chansons

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139052
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139052
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139052
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139052
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139052
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139052
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...