26.9 C
Dzaoudzi
dimanche 29 janvier 2023
AccueilslideEliasse de retour le temps d’une tournée

Eliasse de retour le temps d’une tournée

Un an et demi après s’être éloigné, Eliasse revient partager sa musique avec les Mahorais. Encore deux concerts ce week-end et de jolis projets.

Eliasse travaille sur un titreIl n’avait pas choisi la facilité en quittant Mayotte. Après sept ans passés dans notre département, Eliasse décidait, il y a un an et demi, de repartir pour Moroni. L’envie de faire une pause, de se confronter à autre chose. «Mayotte m’a tout donné. J’ai tout eu ici. Toutes les portes étaient ouvertes. J’ai fait de la musique, j’ai créé un album … J’ai eu ma fille ici. J’ai voulu partir avant de ne plus me sentir bien.»

Eliasse était à la tête d’une petite formation, l’idéal pour se produire aussi bien dans une salle de restaurant que sur une scène pour des centaines de personnes. Les concerts s’enchaînaient sans qu’il se donne le temps de se poser. Partir pour Moroni, c’était donc s’offrir une bouffée d’air créatif. Et la capitale comorienne, c’est aussi chez lui. Pour un musicien, la vie y est moins facile mais il avait besoin de ce «chômage forcé» pour savoir quelle direction prendre. « A un moment donné, il fallait que je pose la question de savoir ce que je voulais. Il n’y a pas que l’argent dans la vie !»

Eliasse dans un banga à MamoudzouCes 18 mois lui ont donc servi à travailler dans deux directions. Il a d’abord souhaité se réapproprier la musique traditionnelle en la modernisant, un mélange de dzendzé et de guitare. Avec deux autres musiciens comoriens, il a monté un projet, le « trio Elisouma», qu’il a présenté lors d’une tournée, en novembre et décembre dernier, en Allemagne et en Belgique.

Zangoma, les percussions qu’il aime

A Mayotte, c’est l’autre facette de sa musique qu’il amène avec lui, plus «world music» et percussions, le fameux zangoma qu’il affectionne particulièrement. «On a commencé à jouer à Moroni et ce qui intéressant, c’est que le public n’est pas du tout le même. Ce n’est pas pareil de jouer face à des gens qui comprennent ce que tu chantes. J’ai fait un titre qui parle des problèmes avec l’hôpital, l’eau ou l’électricité et dans le spectacle j’ai intégré une coupure de courant. Là-bas, le public réagit tout de suite, ici il a fallu adapter. Mais, malgré tout, je n’ai pas voulu qu’il y ait une grosse différence.»

Eliasse enregistre un titre à MamoudzouEliasse semble savoir où il est et vers où la musique l’entraîne. De retour à Moroni après ses dates mahoraises, il envisage de monter une véritable tournée avec ses nouveaux titres. Et pourquoi pas un deuxième album, histoire de garder la trace du moment musical dans lequel il est. Méticuleusement, il amasse les captations de ses concerts et les morceaux enregistrés en studio. Il a d’ailleurs enregistré un titre cette semaine dans un petit banga. Dans les ruelles de Mamoudzou, Eliasse est toujours à la maison.
RR
Le Journal de Mayotte

Eliasse est au Ololo, plage de Sakouli, ce vendredi soir à 20h30 puis à La Marine Plage à Acoua, samedi soir.

Eliasse et Isma du studio Boboka avant l'enregistrement d'un un titre cette semaine
Eliasse et Isma du studio Boboka avant l’enregistrement d’un titre cette semaine

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139115
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139115
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139115
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139115
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139115
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139115
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...