29.9 C
Dzaoudzi
lundi 30 janvier 2023
AccueilFil infoSemaine de la vaccination à Mayotte

Semaine de la vaccination à Mayotte

SAMSUNG DIGITAL CAMERABCG, Diphtérie-Tétanos-Poliomyélithe, grippe… Être à jour de ses vaccins est souvent un défi à l’organisation familiale.

C’est pourquoi l’Agence régionale de Santé et l’IREPS Mayotte organisent une semaine de vaccination sur l’île du 02 au 06 juin 2014. Une semaine de mobilisation pour expliquer aux Mahorais les bénéfices individuels et collectifs de la vaccination et les inviter à vérifier la mise à jour de leurs vaccins auprès d’un professionnel de santé.
Toute la vie, en fonction de l’âge et de la situation, il existe des vaccins pour se protéger contre des maladies qui peuvent être graves voire mortelles : diphtérie, tétanos, coqueluche, poliomyélite, rougeole, hépatite B, …

La vaccination est le moyen le plus efficace de se protéger et de protéger les autres contre les maladies infectieuses. A Mayotte, tout comme dans les autres régions de France, relancer le réflexe de la vaccination constitue une priorité de santé publique. L’amélioration de la couverture vaccinale représente d’ailleurs un axe fort du Projet de Santé adopté par l’ARS OI.
En 2014, un nouveau calendrier vaccinal a été publié : plus simple, il permet des mises à jour plus faciles et une meilleure protection vaccinale. Des recommandations spécifiques existent à Mayotte, notamment les vaccins contre l’hépatite B et la tuberculose dès la naissance.
La Semaine de la vaccination a pour objectif de rappeler à chacun l’importance de se faire vacciner et si nécessaire, de mettre à jour ses vaccins.

Du 2 au 6 juin, profitez de la Semaine de la vaccination pour :
– faire le point sur vos vaccins et si nécessaire, vous faire vacciner auprès des médecins généralistes, des centres de PMI, ou des dispensaires.
– poser toutes les questions à votre médecin traitant : Quelles sont les maladies contre lesquelles je suis vacciné ? Quels sont les vaccins qui nécessitent un rappel ? Ne concernent-ils que les enfants ? Quels sont les délais entre chaque vaccin ?

Comme l’an passé, différents supports d’information sont mis en place (campagne radio, affiches, etc.) pour informer la population. Les professionnels de santé sont également mobilisés : des supports d’information sont diffusés à leur intention, notamment le calendrier vaccinal reprenant les recommandations spécifiques à Mayotte.

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139522
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139522
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139522
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139522
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139522
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139522
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...