27.9 C
Dzaoudzi
mercredi 22 mai 2024
AccueilEconomieLe Mahorais Moussoili Bacar, Talent des cités d'Auvergne

Le Mahorais Moussoili Bacar, Talent des cités d’Auvergne

C’est l’histoire d’une réussite doublement méritoire : en difficulté scolaire à 10 ans, Moussoili Bacar est devenu auto entrepreneur et a décroché plusieurs prix en métropole.

Moussoili Bacar au Sénat ©lamontagne.fr
Moussoili Bacar au Sénat
©lamontagne.fr

Le journal La Montagne met en avant la réussite de ce jeune né à Mayotte en 1985, et qui vient de recevoir au Sénat le prix Talent des cités, après avoir reçu celui de l’Auverboost : « le temps d’une seconde, on se sent grand », a-t-il déclaré.

Dans sa tendre enfance, Moussoili Bacar vit entre Mayotte et les Comores, ne se plait pas à l’école, préfère celle de la vie, « j’ai commencé à me réveiller à 10 ans mais j’avais déjà des retards scolaires », témoigne-t-il.

Il passe difficilement son BEP d’électronique, et quitte Mayotte pour Montluçon en Auvergne. Il décide de passer son Bac pro en électronique, logé chez de la famille, une année qu’il qualifie de catastrophique, « malade tout le temps à cause du climat », il écrit, des poèmes, ses journées…

Animateur né

Après un essai dans l’animation, il intègre un service civique de 6 mois où il apprend à utiliser Word et Excel. C’est vraiment dans ce secteur de l’animation qu’il va se spécialiser, « un peu comme dans les îles ». Il monte son projet en se formant en gestion, en relation clientèle, en devis etc.

Les contrats et les missions s’enchainent, mais il va toujours plus loin. Il créée deux Collectifs d’artistes, Cajma et Cajva, dans sa région pour créer une synergie entre les groupes, les musiciens, les chanteurs et danseurs, pour lesquels il gère tout le côté administratif.

Il est alors sélectionné pour son entreprise Tam Ta Ma Cité créé en 2013, et obtient deux prix, dont le Talent des cités Auvergne 2014, dotés de 5 500 euros. Ce concours vise à promouvoir l’initiative comme moteur de développement économique local. Moussoili Bacar envisage de monter sa SARL.

Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139522
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139522
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139522
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139522
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139522
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139522
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...