28.9 C
Dzaoudzi
jeudi 13 juin 2024
AccueilEconomieCiment au chrome VI : levée des scellés chez Lafarge

Ciment au chrome VI : levée des scellés chez Lafarge

Ce que nous avions titré « la guerre des ciments » est-elle en passe d’être terminée ? La qualité des produits utilisés dans la construction avait été dénoncée en 2013 et l’affaire avait ébranlé jusqu’à la représentativité de l’Etat sur le territoire.

Approvisionnement en vrac des silos Lafarge Mayotte à Longoni
Approvisionnement en vrac des silos Lafarge Mayotte à Longoni

L’affaire du ciment chargé de chrome VI avait fait beaucoup de bruit en octobre 2013  : les importateurs locaux s’étaient mutuellement dénoncés pour une utilisation de ciment hors norme sanitaire. Le chrome VI peut en effet avoir de lourdes conséquences sur la santé, provoquant des eczémas, des troubles de l’estomac ou respiratoires, des dommages au foie et aux reins.

Les trois importateurs contrôlés, Lafarge, Ballou et IBS, semblent en défaut, des sacs sont saisis. On apprendra que la société Lafarge utilise, comme la loi l’y autorise, un traitement à base de sulfate d’étain pour faire baisser le taux de chrome VI. Cette installation est placée sous scellés il y a 16 mois. Elle y était toujours jusqu’à ce vendredi.

Propre à la consommation

En octobre 2013, c’est la surenchère des avocats, Me Kamardine menaçant de faire entendre le préfet Witkowski à titre de témoin, sur fond de guerre économique entre concurrents locaux, même régionaux.

Depuis, Lafarge se sert de l’installation d’IBS, qui utilise le même procédé. D’autres analyses sont effectuées par l’unité prévention des risques professionnels de la Dieccte (Direction des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi), et concluent à un produit propre à la consommation.

En conséquence, et dans le cadre de la commission rogatoire, le juge d’instruction a ordonné ce jour la levée des scellés apposés sur l’ensacheuse des ciments Lafarge-Mayotte.

Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139522
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139522
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139522
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139522
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139522
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139522
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...