24.9 C
Dzaoudzi
samedi 20 juillet 2024
AccueilEducationLa Cité des métiers encore en rodage

La Cité des métiers encore en rodage

Si les Cités des métiers existent depuis 1993 en métropole, c’est une toute jeune structure qui tente de relever le défi de l’orientation et de la formation à Mayotte. Elle ne manque cependant pas d’ambition.

Bacar Achiraf fait un point sur l'année 2014
Bacar Achiraf évalue les efforts à faire et les actions entreprises

Implantée à Mayotte en août 2013, la Cité des Métiers de Mayotte peut faire un premier point sur une année pleine. Implantée en face du lycée de Mamoudzou, elle est proche de son cœur de métier : les jeunes et l’orientation professionnelle.

La Cité des Métiers est censée réunir dans un même lieu des professionnels de la formation, de l’orientation, de l’emploi du bilan et de la création d’activité.

A Mayotte, ils interviennent à tour de rôle dans ses locaux, au rythme d’un calendrier qui répond à deux options que définit Bacar Achiraf, son président : « soit on impose les thèmes, comme celui de l’illettrisme, soit les établissements scolaires ou les centres de formation nous sollicitent pour programmer une formation, comme c’est le cas actuellement sur la petite enfance ». Ces professionnels peuvent également directement intervenir en lycée.

Les intervenants ne donnent pas de cours mais délivrent des outils. Ils interviennent bénévolement, en étant détachés par leurs structures, le CHM, l’Ecole d’Apprentissage maritime, la CSSM, le CRIJ…

Pas de travail pour tous à Mayotte

Les lycéens remplissent leur admission post Bac
Les lycéens remplissent leur admission post Bac

Tous les jours, ce sont 14 ordinateurs, une salle de documentation et des bureaux d’entretien individuels qui sont à la disposition des lycéens, des demandeurs d’emploi en recherche d’orientation, ou des salariés qui souhaitent se réorienter.

Une salle de visioconférence sera bientôt inaugurée. Elle devenait indispensable, le précédent contact avec l’extérieur n’ayant pu être réalisé que grâce à la mise à disposition du matériel du CNFPT, « nous avons pu échanger avec des intervenants d’Inde, du Brésil, de Thaïlande. Nos jeunes ne pourront pas tous travailler à Mayotte, il faut donc se tourner vers l’extérieur. De même, d’autres structures en métropole proposent des stages en pénuries de candidats qui peuvent intéresser Mayotte », explique le chargé de communication de la Cité des Métiers.

23 participants par atelier

La future salle de visioconférence
La future salle de visioconférence

Ce jour, un atelier sur la lutte contre l’illettrisme était prévu. Mais alors que quatre jeunes sur dix sont en grande difficulté sur l’île, personne n’est venu, le formateur non plus d’ailleurs. La Cité des métiers ayant communiqué par Facebook sur ce sujet, des difficultés de compréhension étaient prévisibles… Un couac révélateur de la jeunesse de la structure et qui nous a incités à faire un récapitulatif des actions passées.

Bacar Achiraf sort des tableaux inscrits au dossier destiné à la labellisation de la structure : si, sur cinq mois, ils furent 1 888 personnes en 2013 à pousser les portes de la Cité des Métiers, ce sont 6 478 personnes qui ont été accueillies en 2014, « soit 26 par jour », et 65%de femmes. 43 ateliers se sont tenus, avec une moyenne de 23 participants.

Avec un pic en mars de présence massive de lycéens qui ont recours au matériel informatique pour les inscriptions post-Bac.

Un bilan qui laisse transparaitre deux insatisfactions pour le président, la première lié eau public même « il faudrait que les gens arrivent avec des interrogations sur leurs propres parcours », mais aussi sur le contexte, « le manque de transport en commun prive les habitants les plus éloignés de nos offres ».

Actuellement, une formation agricole est en cours au conseil général, relaie la page Facebook  de la Cité des Métiers de Mayotte qu’il faut avoir le réflexe de consulter.

Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139511
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139511
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139511
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139511
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139511
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139511
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...