28.9 C
Dzaoudzi
mardi 28 mai 2024
AccueilUneLa dictée de Mayotte : tous invités à plancher !

La dictée de Mayotte : tous invités à plancher !

Ne soyez pas complexés par votre niveau de français, venez plutôt vous amuser à le tester ! C’est le message des associations Bouge-toi Mayotte et Shimé qui organisent, le 21 mars, la Grande dictée au centre universitaire. Le texte promet quelques spécificités locales.

IMG-20150311-WA0002 (1)Une dictée. L’exercice est tellement français ! C’est même devenu un sport national avec des compétitions aux niveaux local, régional et évidemment national. Nous connaissons tous la dictée de Bernard Pivot avec ses mots jamais entendus, ses accords improbables et ses pluriels invraisemblables.

Désormais, il faudra aussi compter avec la dictée de Mayotte. Et elle aussi aura ses petites perles. «Les gens vont s’amuser», explique Halime M’Dahoma, l’initiateur de l’opération. «J’aurai pu prendre un texte du 18e siècle mais j’ai préféré quelque chose qui parle au cœur des gens. On va proposer un texte écrit pour l’occasion par Joëlle Imbert, une ancienne prof à la retraite, qui raconte son arrivée à Mayotte et ce qu’elle a ressenti entre l’aéroport et Grande-Terre.»
On y trouvera donc quelques expressions locales, ce qui pose la question de la transcription en français de mots et d’expressions mahoraises : Caribou ou Karibu ? Mzougou ou m’zungu ?

Un département peu francophone

Halime M’Dahoma a embarqué dans son projet les associations Bouge-toi Mayotte et Shimé pour un véritable défi dans un département où le français n’est pas la langue maternelle de la grande majorité de la population. «Au quotidien, on constate une distance entre les Mahorais et la langue française. Rapidement, même les cadres qui discutent entre eux basculent en shimaoré», constate Halime.

Halime M'Dahoma veut casser la distance entre les Mahorais et la langue française
Halime M’Dahoma veut casser la distance entre les Mahorais et la langue française

L’objectif de cette dictée est donc de «casser cette distance en proposant un moment ludique autour du français à l’occasion de la semaine de la francophonie.» Ceux qui souhaitent concourir pour gagner le billet Mayotte-Maurice verront leur copie corrigée. Les autres peuvent participer juste pour le plaisir d’écrire ou pour la musicalité de la langue.

Ensemble

«L’autre chose très importante, c’est le côté intergénérationnel. On va avoir un événement qui propose la même activité aux jeunes et aux grands», se réjouit Halime. Ce sont en fait plusieurs dictées qui seront réalisées. Le matin, six textes différents seront à destination d’élèves de CM1 à la 3e, venus de Mtsamboro, Kaweni 1, Petite-Terre et Dembéni, 160 enfants qui repartiront tous avec des Bescherelle et des tablettes pour les vainqueurs de chaque série.

Pour les adultes, la Grande dictée est prévue à 14 heures dans l’amphithéâtre de Dembéni. Pour participer, il suffit d’envoyer un mail avec votre nom et prénom à contact@bougetoimayotte.com ou par téléphone au 06.39.07.25.83.

L’événement sera retransmis en direct sur Mayotte Première radio à partir de 14 heures et le texte sera disponible dès la fin de l’épreuve sur le JDM.
RR
Le Journal de Mayotte (en espérant que cet article ne comporte pas (trop) de fautes !)

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139126
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139126
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139126
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139126
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139126
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139126
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...