27.9 C
Dzaoudzi
mercredi 22 mai 2024
AccueilPolitique10 duels et 3 triangulaires... quel écho pour les consignes de vote...

10 duels et 3 triangulaires… quel écho pour les consignes de vote ?

La préfecture a réussi à démêler le bon grain de l’ivraie : il y aura 10 duels et 3 triangulaires à Mayotte. 29  binômes se maintiennent comme on peut le voir sur la liste des candidats du second tour.

Panneaux électorauxA chacun ses soucis d’alliances. Alors que les partis métropolitains se combattent, même en interne, sur le « ni-ni », autour d’une tentative de stratégie d’éviction du Front national, à Mayotte le tricotage est autre.

Les listes de maintien des candidats pour le second tour viennent d’être publiées par la préfecture qui attendait le feu vert de Paris, pour une communication nationale. Actant la première étape des alliances. Les tractations se poursuivent donc, avec plusieurs cas de figure.

Il y a ceux, ils sont rares, qui considèrent que chaque électeur est propriétaire de sa voix, « il est toujours difficile de donner des consignes de vote », glissait l’ex -conseillère de Dembéni, Sarah Mouhoussoune.

Dans quelques cantons ce sont les rancunes tenaces qui vont influencer et gêner les prévisions : à Sada, la liste UMP investie les ténors locaux Mansour Kamardine (ancien député) et Hadadi Andjilani (ancien 1er vice-président du conseil général), et validé par Paris a fait un petit 13,7%. Elle avait déposé plainte pour usurpation d’étiquette envers l’autre liste UMP qui totalise près de 30%… peu de chance de bascule des voix de la première.

Il y a aussi les listes qui ont signé un pacte en marge de ces élections, comme à Dembéni où les équipes municipale et départementale comptent s’épauler. C’est d’ailleurs cet intérêt commun entre maire et conseillers départementaux qui pourrait inciter à un rapprochement des partis.

Faciliter le bon choix

Beaucoup de binômes éliminés
Beaucoup de binômes éliminés

Beaucoup d’autres données entrent en ligne de comptes, tel cet habitant qui, voyant dans son canton, un candidat essayer de drainer les jeunes, sans preuve formelle d’achat de voix, assure qu’il ne votera pas pour lui.

Sans oublier le fameux, « tu a mangé, tu sors », qui incite à ne pas renouveler un ancien élu qui est censé avoir déjà profité du système… Une maxime de moins en moins vraie, ils sont 7 conseillers généraux sortants sur 12 présents, à pouvoir passer le 1er tour (8 avec Rastami Abdou qui s’est retiré), ainsi qu’un ancien sénateur et un ancien conseiller général.

Enfin, il y a toujours les problèmes de langue et de capacité à discerner les listes une fois dans le bureau de vote, que certains candidats mettent à profit pour « guider » les électeurs vers le bon choix…

Quant à l’électeur idéal, il serait celui qui voterait pour le meilleur, indépendamment de sa couleur politique.

On a vu une vague bleue balayer Mayotte au premier tour, difficile de connaître la couleur des 13 cantons dimanche prochain. Une majorité écrasante est peu souhaitable, la précédente assemblée ayant démontré qu’avec une telle configuration, les débats perdaient en qualité, et les rapports étaient finalement peu débattus.

Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte

* Les candidats du deuxième tour par canton :

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139518
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139518
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139518
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139518
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139518
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139518
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...