26.9 C
Dzaoudzi
vendredi 12 juillet 2024
AccueilEnvironnementMort d'une femelle dugong, capturée par un pêcheur

Mort d’une femelle dugong, capturée par un pêcheur

Lundi matin, un pêcheur a ramené un dugong mort à terre, après l’avoir capturé dans son filet. La gendarmerie, la Brigade nature et le Parc naturel marin se sont rendus sur place. Une enquête est en cours, mais la capture semble intentionnelle.

Dugong mort sur la plage ©A. Guilleux (Agence des aires marines protegees)
Dugong mort sur la plage ©A. Guilleux (Agence des aires marines protegées)

La gendarmerie, la Brigade nature et le Parc naturel marin se sont rendus sur les lieux. A la demande du Parquet, le Parc a fait réaliser une autopsie de l’animal, qui a révélé que “sa mort résultait d’un acte intentionnel et non d’une capture accidentelle”, tel que précisé dans un communiqué envoyé aux médias, “une réponse pénale proportionnée à la gravité des faits devrait être apportée rapidement.”

La destruction d’espèce protégée est punie d’un an d’emprisonnement et 15 000 € d’amende (code de l’Environnement). Les agents du Parc ont également recueilli des données pour alimenter la base de données du réseau d’échouage mahorais des mammifères marins et tortues marines (REMMAT).

Une atteinte tragique à la protection de l’espèce

L’effectif exact de la population de dugongs à Mayotte est méconnu, mais ne dépasserait pas la dizaine d’individus. Cet événement porte donc un coup catastrophique à la conservation des dugongs à Mayotte, d’autant plus que l’animal concerné était une femelle.

La population de dugongs de Mayotte a été relativement abondante par le passé et la cause majeure de son déclin a été sa surpêche. Le dugong est protégé depuis 1995 et depuis 1997 l’utilisation du filet est réglementée dans le lagon de Mayotte. Malgré ces mesures de protection, quelques captures accidentelles de dugongs ont été recensées au cours de ces 10 dernières années et suffisent à menacer la population à très court terme. Viennent s’y ajouter d’autres pressions humaines qui se développent, répertoriées par le Parc Naturel Marin : la dégradation des herbiers de phanérogames marines dont le dugong se nourrit, la pollution acoustique ainsi que la dégradation de la qualité des eaux côtières.

Un plan national et une stratégie locale pour la conservation du dugong

Dugong © Marc Allaria:www.photos-sousmarine.com
Dugong © Marc Allaria:www.photos-sousmarine.com

La mort de ce dugong intervient alors qu’un plan national d’actions en faveur de cette espèce a été élaboré en 2012 par le ministère de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie. La stratégie de conservation du dugong à Mayotte consiste à mettre un terme aux captures et à toutes formes de destruction directe d’origine humaine, afin de stopper le déclin de la population puis de l’amener à un état de conservation satisfaisant.

“Les captures de dugong recensées ayant eu lieu dans des filets, l’objectif de zéro capture ne peut s’obtenir que par l’arrêt total de la pêche au filet telle qu’elle est pratiquée aujourd’hui”, selon le PNM. Cela implique l’adhésion des pêcheurs à cette action, mais aussi une réflexion et une aide à la reconversion de la pêche au filet vers d’autres pratiques. Le plan détaille les actions à mener sur cinq ans pour Mayotte. Sa mise en oeuvre est coordonnée par la Direction de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DEAL) et a été confiée au Parc naturel marin.
Le volet du plan national d’action concernant Mayotte peut être consulté sur le lien suivant.

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139522
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139522
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139522
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139522
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139522
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139522
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...