25.9 C
Dzaoudzi
mercredi 24 juillet 2024
AccueilEconomieFonds européens : 4,8 millions surtout pour les jeunes et la formation

Fonds européens : 4,8 millions surtout pour les jeunes et la formation

A la question de savoir si les fonds européens seront consommés, la préfecture de Mayotte apporte une première réponse avec  les projets retenus dans les secteurs du social, de la jeunesse et du développement agricole. Avec une première indication du taux de programmation. La structuration de la filière agricole est toujours un enjeu.

Mettre l'accent sur les jeunes
Mettre l’accent sur les jeunes

L’État et le Conseil départemental de Mayotte se sont réunis ce mercredi 1er juillet pour tenir le 6ᵉ comité régional unique de programmation (CRUP) des fonds européens pour la période 2014/2020. Il s’agissait d’attribuer les aides du fonds social européen (FSE), du fonds européen agricole de développement rural (FEADER) ainsi que sur les projets pour l’initiative pour l’emploi des jeunes (IEJ). Plus de 4,8 millions d’euros de fonds européens ont été répartis sur 14 projets examinés.

C’est par les jeunes, véritablement enjeux de Mayotte, que nous commençons le détail d’attribution des fonds européens, avec la volonté de toucher 3.300 jeunes. Avec une programmation de 102%, c’est plus de 10,9 millions d’euros qui sont programmés au total. Les derniers bénéficiaires sont précisés par les services de l’Etat : l’APIFPAM, l’Association pour la promotion de la formation et de l’insertion professionnelle des adultes à Mayotte, pour évaluer, orienter et fournir des compétences dans le cadre de l’accompagnement du public Jeunes dans leur parcours d’insertion (781 400 euros), le conseil départemental qui doit mettre en place un Programme d’accompagnement à l’emploi et à l’insertion (3,8 millions), et Auteuil océan Indien, pour “NARISOME, Apprenons ensemble … !” (1,4 millions d’euros). La Dieccete (Direction de l’emploi et du travail) est le cofinanceur, avec le conseil départemental sur son projet.

Lutte contre l’érosion des solsJus fruits et confitures

Concernant le FEADER (Agricole), 8 projets ont été programmés pour un montant total de 350.000 euros. Ils sont accompagnés par le Contrat de Plan Etat-Région qui arrive en co-financement sur les dossiers portés par les acteurs du monde agricole. Le Programme de développement rural, le premier à avoir été adopté de l’ensemble des Régions européennes ultrapériphériques (RUP), se focalise sur l’environnement et la lutte contre l’érosion des sols et l’envasement du lagon de Mayotte (252 874 €). presque autant que sur la structuration de la filière d’offre en fruits et légumes et d’une filière produits végétaux dont Transformés (208 727 €), que

Enfin, 4 dossiers au titre du FSE (Social) ont été approuvés pour un montant de plus de 685.000 euros. Il va concerner les chômeurs de Pôle emploi qui devraient bénéficier d’un accompagnement global par conseillers dédiés pour l’insertion professionnelle (474 262,58 €, cofinancé par Pôle emploi), mais aussi le Centre universitaire (CUFR) de Dembéni avec la création de deux licences professionnelles pour la rentrée 2015 (176 400,00 €, cofinancé par le CUFR), l’intégration pour la réussite des jeunes étudiants mahorais dans l’académie de Bordeaux au travers du dispositif de médiateur social académique, géré par le conseil  départemental de Mayotte qui le cofinancera (60 435,40 €) et la création d’une structure d’Insertion par l’Activité Economique du Pôle Formation – Insertion de l’Association Tama, cofinancé par la Dieccte (408 083,25 €).

Pour la préfecture qui se félicite des résultats de ce comité, «La stratégie ‘Mayotte 2025’, signée par le Premier Ministre lors de sa venue à Mayotte le 13 juin 2015, portée par les forces vives de l’Etat, les élus et les acteurs locaux, est une réalité qui prend corps avec cette nouvelle programmation pour le développement du département». Un document cadre qui doit quand même se superposer aux projets européens dont l’enveloppe était antérieure.

Les premières réalisations sont impatiemment attendues.

A.P-L.

Le Journal de Mayotte

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139126
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139126
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139126
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139126
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139126
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139126
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...