24.9 C
Dzaoudzi
samedi 20 juillet 2024
AccueilFaits diversSaison cyclonique: 11 systèmes toujours plus au sud, Mayotte épargnée

Saison cyclonique: 11 systèmes toujours plus au sud, Mayotte épargnée

Météo-France a fait le bilan de la saison cyclonique 2014/2015, rythmée par 11 systèmes. Les trajectoires sont toujours plus atypiques et deux cyclones tropicaux très intenses ont concerné notre grande région.

Les phénomènes de la saison 2014-2015 répertoriés par Météo France
Les phénomènes de la saison 2014-2015 répertoriés par Météo France

La saison cyclonique a débuté mi-novembre, avec la tempête tropicale Adjali qui s’est formée juste dans les temps. Une année sur deux, en moyenne, la première tempête tropicale est, en effet, baptisée autour du 15 novembre. Elle s’est achevée mi-avril, également à une date conforme à la normale, avec l’évacuation vers les latitudes sud du cyclone tropical Joalane.

Au total, le Sud-Ouest de l’océan Indien aura généré 6 tempêtes tropicales et 4 cyclones et même un cinquième (Kate) venu du Sud-Est mais resté très à l’est de la zone. Ils ont plutôt épargnés Mayotte car essentiellement à l’est de Madagascar. Cette fréquence est légèrement supérieure à la normale saisonnière fixée à 9 phénomènes.

C’est le mois de janvier qui aura été le plus perturbé avec simultanément et à deux reprises, une tempête tropicale et un cyclone tropical très intense. Bansi et Chedza, puis Diamondra-Eunice qui ont représenté «près de la moitié de l’activité perturbée totale et même 62 % du nombre de jours cumulés cyclones». Le phénomène du duo s’est déployé ensuite une 3e fois en avril avec Ikola-Joalane.

Chedza le meurtrier

Autre particularité de la saison : la trajectoire des phénomènes, souvent orientés vers l’est ou le sud-est. Ce fait marquant confirme «des anomalies de circulation générale persistantes», avec des phénomènes de plus en plus «expulsés vers les latitudes subtropicales», autrement dit vers le sud. Autre circulation étonnante : quasiment tous les systèmes menaçants pour les terres habitées, principalement Madagascar et les Mascareignes, sont arrivés par l’ouest.

L'impressionnant Eunice le 30 janvier 2015 photographié par le satellite NOAA (Crédits photo : Météo France)
L’impressionnant Eunice le 30 janvier 2015 photographié par le satellite NOAA (Crédits photo : Météo France)

Parmi eux, Chedza aura marqué les esprits. Après avoir impacté les terres habitées, Madagascar en l’occurrence, il a laissé derrière lui un lourd bilan humain. «Pas spécialement puissant, ce météore a fait de nombreuses victimes et occasionné de gros dégâts», note Météo France, à Madagascar où les pluies ont provoqué des inondations meurtrières, mais aussi en Afrique australe, sur le Mozambique, le Zimbabwe et le Malawi, qui ont d’ailleurs été les pires dans le Sud du Malawi depuis 24 ans (y faisant 176 morts).

Mayotte toujours à l’abri

Pour mémoire, un cyclone tropical très intense (CTTI) a pour caractéristiques d’avoir un vent moyen sur 10 minutes supérieur à 214 km/h au niveau du mur de l’œil, avec des rafales associées de plus de 300 km/h en mer. Depuis 1979, dans notre bassin Sud-Ouest de l’océan Indien, 21 systèmes dépressionnaires ont atteint et même dépassé ce stade critique, sans qu’une augmentation ne soit relevée. Mais attention : «Les projections climatiques suggèrent une augmentation de la proportion des cyclones tropicaux très intenses au sein de chaque saison».

Les phénomènes intenses depuis 1979
Les phénomènes intenses depuis 1979

Pas de raison de s’inquiéter pourtant outre mesure à Mayotte. De façon générale, le Canal du Mozambique «de part sa configuration géographique particulière avec la proximité des terres, offre peu de possibilité au développement d’un CTTI, malgré ses eaux très chaudes». Décidément, Hellen qui s’était formé au-dessus de Mayotte en une nuit «constitue vraiment une exception, tant son évolution a réellement été hors-normes», relève Météo France.
RR
Le Journal de Mayotte

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139126
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139126
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139126
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139126
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139126
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139126
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...