24.9 C
Dzaoudzi
vendredi 19 juillet 2024
AccueilorangeLa Vigie, Koropa, Kawéni: 3 quartiers se préparent à la grande métamorphose

La Vigie, Koropa, Kawéni: 3 quartiers se préparent à la grande métamorphose

Les choses avancent. La mise en œuvre du «nouveau programme de rénovation urbaine» se précise pour les 3 quartiers retenus. Les équipes se mettent en place pour piloter des chantiers colossaux, appelés à durer une dizaine d’années.

L'avenue centrale de Mgombani encore en chantier
L’avenue centrale de Mgombani encore en chantier

Trois quartiers sont promis à un total bouleversement dans les années qui viennent. Majicavo-Koropa à Koungou, La Vigie (à cheval sur les deux communes de Pamandzi et Dzaoudzi-Labattoir) et Kawéni à Mamoudzou. Ils ont été retenus par le ministère de la ville sur la liste des sites à enjeu national et font désormais partie du nouveau programme national de rénovation urbaine (NPNRU). Il faut dire que les enjeux urbains et sociaux y sont particulièrement aigus avec des incidences sur l’ensemble du département.

Ces trois quartiers vont faire l’objet d’une intervention urbaine massive sur lesquelles planchent chacune des communes et des interco’ concernées.
Car si nombre d’acteurs vont intervenir (l’Etat, le conseil départemental, la SIM et les autres opérateurs de logements, le SIEAM pour l’eau et l’assainissement, et le SIDEVAM pour les déchets, entre autres, les communes sont en première ligne.

L’expérience de Mgombani

Kawéni vue du ciel
Kawéni vue du ciel

Sur la ligne de départ, Mamoudzou a un avantage. Elle a déjà l’expérience d’un tel projet, même si l’échelle n’était pas la même. A Mgombani, elle était au cœur du tout premier programme de rénovation urbaine de Mayotte. Elle a affronté les difficultés pour la création du projet et la constitution des équipes capables de le mener à son terme. Avec de nombreux retards, le nouveau quartier est sorti de terre. Il est en voie de finalisation. La fin des travaux est prévue pour 2017.

Ce sont 47 millions d’euros qui ont été engagés, avec de multiples sources de financements. Pas moins de 131 logements neufs seront alors livrés ainsi que des équipements publics. Le réaménagement de la zone sera également achevé lui permettant de sortir de l’insalubrité.
La réhabilitation de 128 cases SIM devrait également être bouclée, après là aussi quelques retards. Actuellement, les travaux ont repris sur les immeubles SIM et l’achèvement est proche. Il reste encore deux programmes privés et une crèche à mettre en œuvre pour boucler le projet.

Routes, réseaux d'eau ou d'assainissement, le quartier de La Vigie est totalement à aménager
Routes, réseaux d’eau ou d’assainissement, le quartier de La Vigie est totalement à aménager

Des aides et appuis multiples

Cette expérience est précieuse et pas seulement pour Mamoudzou. Ainsi, l’Etat s’est fortement engagé pour que les nouveaux projets démarrent plus rapidement. Dès cette phase de préfiguration, il apporte un soutien important aux mairies. Une mission d’appui spécifique, financée par l’ANRU pour les projets de Koungou et Petite Terre, va permettre aux nouveaux entrants dans le dispositif de monter les équipes et les dossiers.

Un soutien financier va également leur permettre de recruter au sein de chacune des mairies d’un(e) directeur(trice) de projet, capable de porter le projet et de construire le partenariat. La ville de Mamoudzou a déjà recruté sa cheffe de projet qui a pris ses fonctions mi-juillet.

Les contrats de ville entrent en jeu

Un autre soutien financier va permettre aux communes de mener les études nécessaires, ainsi que les premières opérations les plus indispensables, en particulier en matière d’aménagements basiques. Tous ceux qui connaissent le quartier de la Vigie par exemple, savent les difficultés simplement pour accéder à l’intérieur de la zone, dans des ruelles en terre profondément ravinées.
Enfin, un soutien technique et d’ingénierie sera assuré par la DEAL.

La Vigie, une ville à construire
La Vigie, une ville à construire

Pour finir, les contrats de villes fraîchement signés vont permettre aux communes concernées de disposer de nouveaux outils pour atteindre ces objectifs stratégiques. La rénovation de La Vigie est d’ailleurs au cœur de ce contrat signé par l’inter co’ de Petite Terre.

Pour chacune de ces 3 opérations, la prochaine étape importante sera la signature d’un «protocole de préfiguration» entre l’ensemble des partenaires. On connaîtra alors, les périmètres exacts et la nature des chantiers qui vont être engagés. Elle devrait intervenir début 2016.
RR
Le Journal de Mayotte

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139115
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139115
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139115
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139115
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139115
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139115
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...