24.9 C
Dzaoudzi
samedi 20 juillet 2024
AccueilEconomieUn prêt de 4 millions d’euros pour Koungou

Un prêt de 4 millions d’euros pour Koungou

La commune du nord signe un nouveau prêt avec l’AFD. Aménagements urbains et projet d’une maison de la nature, ces financements doivent «conforter sa politique d’investissement».

Patrick Salles, directeur de l’AFD Mayotte, et M. Assani Saindou Bamcolo signent la convention de prêt pour la commune de Koungou
Patrick Salles, directeur de l’AFD Mayotte, et M. Assani Saindou Bamcolo signent la convention de prêt pour la commune de Koungou

C’est la 2e fois que la commune de Koungou a accès à un prêt d’un montant important en quelques mois. En décembre déjà, l’Agence française de développement (AFD) accordait 4 millions d’euros à la commune. Cette semaine, ce sont donc 4 millions d’euros supplémentaires qui vont venir «soutenir la politique d’investissement de Koungou», comme l’indique un communiqué de l’AFD.

Assani Saindou Bamcolo, le maire de la commune, et son DGS se sont rendus dans les locaux de l’Agence de l’AFD à Mamoudzou pour officialiser la signature de ce nouveau prêt.

Pour savoir à quoi peut servir cet argent, il suffit de regarder les opérations engagées depuis l’octroi du prêt du mois de décembre. Des aménagements urbains et de nouvelles infrastructures publiques ont été lancés et l’AFD de citer des travaux d’assainissement pour lutter contre l’habitat insalubre, la sécurisation de la route entre Majicavo-Koropa et Majicavo-Lamir, ainsi que la réalisation d’un rond-point pour accéder au nouveau collège.

L'hôtel de ville de Koungou
L’hôtel de ville de Koungou

Ces sommes doivent aussi permettre de réaliser la construction d’une Maison de la nature, un projet qui vise à accueillir plusieurs associations environnementalistes de l’île.

Un œil sur les finances

L’AFD n’est pas du genre à accorder ses crédits les yeux fermés. Comme en 2014, «l’octroi de ce prêt a été précédé d’un dialogue constructif entre M. Assani Saindou Bamcolo et l’AFD», précise l’institution financière. Il s’agissait pour elle de s’assurer de la situation des finances de la commune, passée et à venir.

Cette démarche fait partie de ses domaines d’expertise. Parmi ses missions, on trouve en effet le financement du secteur public qui lui permet de se revendiquer comme un partenaire financier de première importance pour les collectivités locales.
A Mayotte, l’AFD concrétise ainsi sa volonté de développer les missions d’appui et de conseil aux communes.

«Dans le cadre de sa mission d’intérêt général dans l’Outre-mer français, l’AFD porte une attention particulière au développement d’une gestion financière saine et équilibrée des collectivités afin de leur permettre de mener à bien le développement de leurs territoires», précise l’institution. Elle s’est dotée d’un nouveau cadre d’intervention pour l’Outre-mer sur la période 2014-2016, confortant ainsi le positionnement de ses agences régionales ultramarines dans le soutien aux politiques publiques et aux collectivités locales.
RR
Le Journal de Mayotte

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139126
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139126
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139126
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139126
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139126
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139126
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...