24.9 C
Dzaoudzi
samedi 20 juillet 2024
AccueilEducationRentrée scolaire à Mayotte: un nombre record d’élèves et d’enseignants contractuels

Rentrée scolaire à Mayotte: un nombre record d’élèves et d’enseignants contractuels

La vice-recteur Nathalie Costantini s’est rendue dans une école et au lycée de Petite Terre en ce jour de rentrée scolaire. Une rentrée, comme toujours, marquée par des records. Celui du nombre d’élève et des contractuels qui représentent 33% des enseignants dans le secondaire.

La vice-recteur avec le directeur de l'école de Pamandzi 5 dans une salle de classe en ce jour de rentrée
La vice-recteur avec le directeur de l’école de Pamandzi 5 dans une salle de classe en ce jour de rentrée

89.500 élèves… Pour une population officielle de 220.000 habitants, voilà qui peut donner le tournis ! Plus de 40% de la population mahoraise a donc commencé sa rentrée scolaire 2015 ce mardi. Si les collèges et les lycées échelonnent l’arrivée des élèves tout au long de la semaine pour prendre le temps de présenter les établissements et faire passer les premiers messages, dans le premier degré les petits sont déjà en classe.

Ils sont 50.500 dans le 1er degré, un nombre quasiment stable par rapport à l’an dernier. Ils sont encadrés par 2.802 postes d’enseignants équivalents temps plein (ETP), 50 de plus que pour la rentrée 2014. Au terme de leur «séjour réglementé», 68 enseignants ont demandé à rester dans notre département. Quant 80 départs, ils ont quasiment été compensés par les 79 arrivées.

50.500 élèves dans le 1er degré
50.500 élèves dans le 1er degré

Dans le 1er degré, cette stabilité apparente du corps enseignant s’accompagne d’une légère baisse du taux de contractuels à 13% (contre 14% l’an dernier). Les contractuels les plus anciens sont en effet intégrés dans le corps des IERM, les «instituteurs de la fonction publique de l’État recrutés à Mayotte».

Collèges et lycées font le plein d’élèves

Du côté du 2nd degré, le nombre d’élèves continue de s’envoler. Les collégiens et lycéens sont 1.800 de plus que l’an dernier et atteignent le record de 39.000. Un nombre qui devra être affiné dans quelques semaines.

Les postes d’enseignants équivalent temps plein augmentent de 150 pour cette rentrée et atteignent 2.457. Là encore, départs (268 enseignants) et arrivées (269 nouveaux arrivants) s’équilibrent. Et 568 enseignants ont demandé à rester à Mayotte… Mais ce n’est pas suffisant pour compenser les créations de postes.

La vice-recteur avec les équipes éducatives de l'école de Pamandzi 5
La vice-recteur avec les équipes éducatives de l’école de Pamandzi 5

Autrement dit, le nombre de contractuels bat son record. Ils représentent 33% des enseignants du 2nd degré. L’an dernier, le taux n’était «que» de 28%.

Des « îlots»

Conscient de cet enjeu pour la qualité de l’enseignement dans le département, le vice-rectorat a souhaité réorganiser la formation de ces nouveaux enseignants. Certains établissements vont ainsi devenir des «îlots de formation», comme l’école Pamandzi 5 que visitait Nathalie Costantini, la vice-recteur, ce mardi après-midi. «Des enseignants contractuels mais aussi des stagiaires en formation ou des instituteurs nouvellement intégrés (IERM) vont venir partager le temps des équipes plus aguerries. Ils vont observer, analyser les pratiques et enrichir leur savoir-faire», explique la vice-recteur.

La vice-recteur avec le proviseur du lycée de Petite Terre
La vice-recteur avec le proviseur du lycée de Petite Terre

Dès demain mercredi d’ailleurs, Pamandzi 5 va accueillir les premiers contractuels de «l’îlot». «Quand on parle des valeurs de la République, la valeur solidarité est très importante», soulignait Nathalie Costantini face aux équipes éducatives de l’école. «Nous sommes un collectif pour faire réussir les enfants. Nous sommes un collectif pour que tous les personnels puissent donner le meilleur d’eux-mêmes», affirmait la vice-recteur, une façon de mobiliser les enseignants pour l’accompagnement de ceux qui n’ont pas le même parcours professionnel.

Ouvertures et extensions

La vice-recteur aux lycéens, "jeunes futurs citoyens": "On vous fait confiance pour construire le beau monde dans lequel vous allez vivre"
La vice-recteur aux lycéens, “jeunes futurs citoyens”: “On vous fait confiance pour construire le beau monde dans lequel vous allez vivre”

Enfin, les dernières nouveautés de l’année sont à trouver du côté des locaux. Le collège de la Kwalé (Tsoundzou) continue sa montée en puissance, le collège de Majicavo ouvre ses portes et l’extension du lycée de Petite Terre est livrée. C’est d’ailleurs le 2e site qu’a choisi Nathalie Costantini pour sa visite de rentrée. Autre extension, celle du lycée de Chirongui avec un remplacement des modulaires.

Une dernière extension est attendue dans le courant de l’année scolaire. A Bandrélé, le collège devrait gagner de la place à la rentrée de janvier.
RR
Le Journal de Mayotte

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139120
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139120
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139120
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139120
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139120
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139120
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...