23.9 C
Dzaoudzi
mercredi 24 juillet 2024
AccueilorangeL’ordre des médecins va plancher sur l’avenir du système de santé

L’ordre des médecins va plancher sur l’avenir du système de santé

Mayotte est intégrée à «la grande consultation» voulue par l’ordre des médecins. Le conseil réfléchit à la façon doit évoluer notre système de santé et prépare un rapport public sur la question.

Conseil de l'ordre des médecins la grande consultationLes médecins de Mayotte au chevet de notre système de santé. Ils sont invités par leur organisation professionnelle à participer à une vaste réflexion nationale. Le conseil de l’ordre des médecins organise de septembre à décembre des rencontres de proximité dans douze grandes régions ou interrégions et débute par l’océan Indien. Ce travail doit servir de socle à des propositions sur l’avenir de l’organisation de la santé en France et donc également dans notre département.

Le lundi 7 septembre prochain, à 17h30, l’hémicycle du conseil départemental accueillera le débat mahorais organisé avec le docteur Walter Vorhauer, secrétaire général du conseil national de l’ordre des médecins et le docteur Jatob, président du conseil interrégional pour La Réunion et Mayotte. Les professionnels pourront donc faire part de leur vision du système actuel d’organisation des soins et de leurs attentes pour demain. Trois thèmes seront plus particulièrement abordés lors de cette réunion : l’organisation territoriale des soins, la place du médecin dans le parcours de soins et la formation des médecins.

.
Libéraux et hospitaliers, les médecins appelés à débattre

«Parce que le médecin est le pivot du système de santé français, nous avons pour ambition de leur donner la parole. Tous les médecins sont concernés car nous ne devons pas voir l’avenir uniquement sur le mode de l’exercice libéral mais aussi dans le cadre de l’hôpital et du service public, de l’établissement privé et des exercices salariés», indique Patrick Bouet, le président de l’ordre des médecins.

Un débat pour tous

Au-delà des médecins, le conseil de l’ordre souhaite également écouter l’ensemble des acteurs du monde de la santé, pour donner à ce débat une dimension plus vaste. En plus de ces rencontres locales, un questionnaire sera mis en ligne sur un site dédié à la mi-octobre. Et à Paris, au siège du conseil national, plus de 70 structures et acteurs du monde de la santé (syndicats, agences, institutions, politiques, etc.) seront invités par petits groupes à faire valoir leurs visions.

Enfin, le grand public est également concerné. Un sondage sur le rôle, la place du médecin dans la société et les attentes de tout un chacun face au système de santé sera également réalisé.

Après l’océan Indien, les prochaines réunions de proximité sont prévues à Nîmes, Toulouse et Marseille dans le courant du mois de septembre.
Cette grande consultation se soldera par rapport public destiné aux institutionnels, acteurs de la santé et bien sûr à tous les médecins.
RR
Le Journal de Mayotte

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139119
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139119
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139119
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139119
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139119
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139119
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...