29.9 C
Dzaoudzi
dimanche 16 juin 2024
Accueilorange« Murengué de la poésie » : des duels corps et...

« Murengué de la poésie » : des duels corps et âmes au Salon du Tourisme

Le Murengué de la poésie c’est un peu comme si des pratiquants de l’aïkido s’affrontaient sur du Voltaire. Testé à Kani Kéli pour endiguer la violence entre jeunes, il sera proposé au public du Salon département du Tourisme ce week-end.

Murengfué poésie jeune 2Entrer en combat corps et âme pour évacuer la violence, c’est le défi qu’a proposé la compagnie Ariart à la commune de Kani Keli : «  constatant que les jeunes des villages de la commune ne s’entendaient pas, ce qui provoquait des violences au collège, nous leur avons proposé de se confronter fin août autour d’un « Murengué de la poésie » », rapporte El Madjid Saindou, à la tête de la compagnie.

Allier au murengué traditionnel, mi lutte, mi danse, accompagnée de tambour, des textes d’auteurs mahorais, combiner en quelque sorte l’art et la manière, il fallait y penser. « Et ça porte ses fruits puisque ces jeunes ont prévu de se retrouver autour d’un voulé. »

Un arbitre poète

L’idée est poussée plus loin puisque la performance est renouvelée lors du Salon du Tourisme ce week-end. Le rituel du murengué, patrimoine culturel local, sera ainsi proposé au public, comme nous l’explique El Madjid Saindou, qui en assure la mise en scène : « les musiciens commencent par faire l’appel et un jeune élargit le cercle en tapant au pied des spectateurs avec un fouet. Les duellistes se mettent en mouvement, et enchainent les coups dans le vide selon un code précis, en regardant leur adversaire dans les yeux. Le premier qui fatigue prend le micro pour déclamer son texte ».

Un arbitre est présent pour éviter les débordements, « mais il ne parle qu’en vers ou en prose ! ».

On entendra donc du Yazidou Maandhui, du Nassuf Djailani, Soidiki Assibatu, Leon Gontran Damas, Trio N’gazi ou El Had Dahalani, accompagné aux percussions notamment par Bacar N’tro. Les comédiens sont 5 jeunes de Kani Bé : Thomas Bréant, Halifa Moustoifa, Maeva Abdoul Hamid Ziady, Ben Ali Anil et Chamassi Said.

Les défis seront proposés sur une petite scène sur la place du CDTM, le vendredi 11 septembre à 16h et le soir à 20h avec une soirée contes, et le samedi 12 sept à 14h et à 16h.

Une performance qui se prépare puisque la petite troupe répète chaque jour pour ne pas fléchir, ni sur le rythme, ni sur la rime.

Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139510
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139510
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139510
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139510
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139510
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139510
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...