28.9 C
Dzaoudzi
jeudi 18 juillet 2024
AccueilorangeDes médecins réunionnais auscultent nos scolaires

Des médecins réunionnais auscultent nos scolaires

Leur arrivée a été annoncée aux élèves du collège K1 qui attendent les médecins avec leur feuille de questionnaire médical à la main: c’est la pratique scolaire du sport qui est en jeu, voir plus, mais aussi un travail de prévention médicale. Des maladies chroniques ont ainsi été diagnostiquées.

Médecin collège K1 UNSSPour pouvoir pratiquer un sport, que ce soit en club ou en milieu scolaire avec l’Union Nationale du Sport Scolaire (UNSS), la présentation du certificat médical est obligatoire. Une démarche que la plupart des familles démunies de Mayotte ne peuvent se permettre. Et pourtant, les talents ne demandent qu’à éclore chez nos jeunes sportifs.

En partenariat avec le vice-rectorat, l’UNSS et la Mutuelle générale de l’Education nationale (MGEN), une équipe de médecins auront ausculté environ 2.000 scolaires de Mayotte. En deux temps : « sur les onze collèges ciblés, une première vague a été vue au sud en juin, et Bandrélé, Dembéni, K1, Doujani, Koungou et le nouvel établissement de Majicavo sont visités cette semaine », explique Thierry Mesas, directeur de la MGEN Mayotte. Qui précise que la commune de Koungou a déjà initié ce travail avec un médecin de l’île.

C’est la première année qu’une telle opération est menée. « Nous permettons d’un côté à des élèves de s’inscrire à une activité sportive dans le cadre scolaire, mais aussi de pallier au manque de médecins scolaires », indique Jacques Courty, principal adjoint du collège K1. « Une situation de désert médical », rappelée par le vice-rectorat qui souligne en outre les bienfait d’une pratique sportive sur la santé.

7% de troubles de la vision

"Nous avons l'impression d'être utiles!", résume sobrement Thierry Goupil
“Nous avons l’impression d’être utiles!”, résume sobrement Thierry Goupil

En l’absence de ressources sur place, « impossible de faire venir des généralistes locaux, trop pris », glisse Noureddine Rokia, président de la MGEN, ce sont des médecins Réunionnais qui se sont déplacés, Eric Le Bouvier et Thierry Goupil. Ce dernier, médecin généraliste libéral dont le cabinet est à Saint Paul, a été obligé de prendre un remplacement pour cette semaine mahoraise.

Il voit cent élèves par jour, en ayant pris connaissance auparavant d’un questionnaire dûment rempli par l’infirmière scolaire et le professeur d’Education physique et sportive. Et une action de prévention qui porte ses fruits : « 7% de nos petits patients d’un jour présentent des troubles de la vision », avec une remontée vers l’infirmière scolaire chargée de contacter la famille. La MGEN devrait d’ailleurs lancer d’ici la fin de l’année une opération d’appareillage de ces élèves.

Un enfant opéré à La RéunionMédecin tension collège

Plus grave, « nous avons détecté 5% de maladies chroniques, pour moitié des cardiopathie, pour l’autre des enfants atteints d’asthme, et quelques cas d’obésité prononcée. » Un enfant dépisté en juin pour un problème cardiaque a d’ailleurs été opéré depuis à La Réunion.

Ce qui renvoie au quotidien des infirmières scolaires, « qui font du dépistage, mais souvent sans suivi faute de médecin scolaire ». Selon la MGEN, deux médecins scolaires seraient attendus à Mayotte. Information non confirmée par le vice-rectorat.

« C’était bizarre, gonflé sur mon bras », Samrat sort de la prise de tension. Elle veut faire du basket, mais surtout de la danse, « pas classique, qui bouge, du fitness ! Mais je suis trop timide… » Ses copines veulent toutes embrayer dans une activité danse une fois le sésame médical obtenu, alors que Samir rêve de foot…

Le médecin lui, rêve de consultations renouvelées dès la 6ème, « ce qui permettrait un suivi sur les 4 ans de collège par l’infirmière scolaire. »

Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139514
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139514
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139514
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139514
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139514
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139514
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...