25.9 C
Dzaoudzi
samedi 22 juin 2024
AccueilorangeTrail: 55 Mahorais en route vers le Grand Raid 2015

Trail: 55 Mahorais en route vers le Grand Raid 2015

Le parcours mythiques de La Réunion va accueillir un grand nombre d’athlètes mahorais en fin de semaine. Inscrits dans les différentes courses de l’épreuve, certains peuvent prétendre à des performances comme Ouildane Idrissa qui, ce lundi matin, annonce viser la plus haute marche des Mascareignes.

Grand raid 2015Ils sont au moins 55 Mahorais à prendre le chemin de La Réunion actuellement. Destination, le Grand raid. L’événement sportif de l’océan Indien, ce sont en réalité 3 courses distinctes qui ont acquis leur renommé par leur démesure. On trouve d’abord la diagonale des fous. Le départ se fait de Saint-Pierre, dans le sud de La Réunion, le jeudi 22 octobre à 22 heures avec des arrivées qui ne devront s’effectuer avant… le samedi 24 octobre à 18 heures à Saint-Denis ! Le parcours traverse l’île Bourbon sur 164,6 kilomètres avec 9.917 mètres de dénivelé et 11 Mahorais s’alignent au départ.

La 2e épreuve est le trail de Bourbon. Cette fois, le départ se fait de Cilaos pour un circuit de 92,6 kilomètres et un cumul de dénivelé de 92,6 mètres. Ils sont 20 athlètes de Mayotte à prendre part à cette épreuve. Parmi eux, Soumaïla Riziki (licencié au RCM) à qui l’épreuve n’a jamais réussi et qui compte bien conjurer le sort. Il est sur une dynamique positive après sa victoire et son record au Mahoraid. On trouvera aussi Ali «Black» Fahari (également au RCM) qui a terminé 28e lors de la dernière édition.

Ouildani Idrissa entouré de son coach Assani Hamada et de Yazalde Idaroussi responsable d'agence Avis
Ouildani Idrissa entouré de son coach Assani Hamada et de Yazalde Idaroussi responsable d’agence Avis

24 Mahorais à la Mascareignes

Enfin dernière course de l’épreuve, La Mascareignes qui démarre à 3 heures de Grand Îlet et s’étire sur 64,8 kilomètres avec tout de même 3.694 mètres de dénivelés et pour laquelle il faut être un très bon descendeur.

Parmi les 24 Mahorais inscrits, on retrouve les frères Idrissa. Ouildane participait d’ailleurs ce lundi matin à une conférence de presse organisée par son partenaire. Cette entreprise de location de véhicules prend en charge son billet d’avion, son hébergement et ses déplacements à La Réunion. La société organisait aussi un tirage au sort intitulé «Je cours avec Ouildane» pour attribuer des périodes de locations gratuites.

Du demi-fond à la vitesse

Ouildane Idrissa a opéré un choix sportif peu courant dans le monde de la course. Il était jusqu’à présent connu sur les courses de demi-fond, il avait d’ailleurs réalisé une belle 3e place l’an dernier sur le trail de Bourbon. Cette année, il a opté pour la Mascareignes, plus courte d’une trentaine de kilomètres, avec un objectif posé clairement par son entraîneur Assani Hamada : «être premier».

La parcours de la Mascareignes 2015
La parcours de la Mascareignes 2015

«On s’est orienté sur la vitesse en travaillant la gestion tactique de la course et la gestion de l’effort pour acquérir plus de performance», explique le coach. C’est aussi peut-être une façon de tirer les leçons d’une participation en demi-teinte au marathon du Mont-Blanc en juin dernier. Confronté à la haute montagne et à un climat inhabituel, Ouildane Idrissa avait terminé à la 89e place, à plus de 1h26 du vainqueur. Mais l’ambition est toujours «de faire partie des meilleurs» du trail à l’échelle nationale.

Du travail vers le haut niveau

Le jeune homme de 25 ans, sérieux dans son entraînement, sait qu’il a encore du travail à accomplir et de nombreuses confrontations auxquelles il ne pourra échapper s’il veut faire progresser son niveau de course. Cette année, il ne s’est aligné que sur 2 épreuves (1er au trail de la Roussette du BSMA et marathon du Mont-Blanc) alors que le haut niveau français, c’est le Trail Tour avec 11 courses dans l’année.

Le duo gagnant des frères Idrissa en mars 2015 au trail des Roussettes du BSMA
Idrassa : Le duo gagnant en mars 2015 au trail des Roussettes du BSMA

S’il souhaite rejoindre cette élite et se faire remarquer par une Team, il devra aussi résoudre la question d’une affiliation. «Les athlètes sont amenés à être de plus en plus autonomes», relève son coach pour expliquer qu’il ne soit pas licencié dans un club. Là encore, approcher le milieu des athlètes de référence lui imposera de prendre une licence à la FFA pour pouvoir prétendre participer aux grandes courses… Ouildane doit donc encore se donner les moyens de ses ambitions.

En attendant, il part à La Réunion sous l’égide des Amis Rando de Mayotte qui envoient le gros des troupes mahoraises sur les 3 courses du Grand Raid. Performance et dépassement de soi, cette année encore les courses promettent du spectacle.
RR
Le Journal de Mayotte

2 Commentaires

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139114
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139114
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139114
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139114
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139114
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139114
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...