25.9 C
Dzaoudzi
jeudi 13 juin 2024
AccueilFil infoGrève du mardi 3 novembre: ce qui fonctionnera, ce qui sera perturbé

Grève du mardi 3 novembre: ce qui fonctionnera, ce qui sera perturbé

La journée de mobilisation de ce mardi 3 novembre à Mayotte devrait concerner une vingtaine de branches professionnelles. Elle porte sur “l’application du dialogue social et le respect du droit et de la liberté syndicale dans les secteurs public et privé”. Commerce, BTP, fonction publique territoriale, syndicats intercommunaux, éducation, transport, santé… les perturbations devraient être diverses.

Drapeaux syndicat fonctions publiquesLe port. C’est évidemment le gros point de blocage. La zone portuaire devrait être totalement paralysée, dans la continuité de la grève illimitée entamée par la SMART ce dimanche (voir l’article par ici).

L’aéroport. Il devrait fonctionner quasiment normalement. Une réunion organisée vendredi a permis de préparer cette journée de mobilisation pour que les perturbations soient relativement minimes. Dix rotations aériennes doivent être effectuées ce mardi. Aucun changement au programme en lien avec la grève n’est prévu.

La barge. Mais il sera peut-être difficile de se rendre à Pamandzi depuis la Grande Terre… Car les syndicats du STM prévoient de se mobiliser. Selon FO, le service des barges devrait débuter normalement dans la matinée. Mais à partir de 8 heures, il pourrait connaître des perturbations sans qu’il soit encore possible de les connaître précisément. Si vous devez barger, il est donc prudent de prendre vos précautions.

Hôpital. La journée de mobilisation concerne aussi le centre hospitalier. Mais ce lundi soir, impossible de savoir si des dispensaires vont être fermés ou si des services fonctionneront au ralenti n’assurant qu’un service minimum. «Viendra participer tout salarié de l’hôpital qui souhaitera se joindre au mouvement. J’espère que tout le monde comprendra l’intérêt de se mobiliser», annonce Ousseni Balahachi, le délégué syndical CFDT au CHM.

Education. Les syndicats de l’éducation ont prévu de participer au mouvement. Pour le SNUipp-FSU Mayotte par exemple, «le gouvernement doit confirmer que de nouvelles rencontres pour le réexamen du taux d’indexation des salaires» et prendre «en compte de l’ancienneté générale de service des ex-instituteurs de la CDM intégrés dans la fonction publique de l’Etat». Dans le 1er, comme le 2nd degré, l’ampleur du mouvement n’est pas prévisible… mais “dans le 1er degré, le mouvement sera mieux suivi que d’habitude”, prévoit Rivo du SNUipp.

Total. Les stations-services ne devraient pas être touchées par le mouvement. Du côté de chez Total, on affirme que l’ensemble des stations ouvriront aux heures habituelles et assureront un service normal tout au long de la journée. L’afflux d’automobilistes, qui dès hier se pressaient pour faire le plein, n’est donc peut-être pas justifié… à moins que ça coince au port du côté des pétroliers venus ravitailler Mayotte.

Enfin, du côté des services du département ou des mairies, la situation demeure floue ce lundi. Là encore, la mobilisation et donc les éventuelles perturbations pour les administrés ne seront réellement connues que dans la matinée.

Une chose est sûre, si vous devez prendre votre voiture pour transiter par Mamoudzou, n’oubliez pas que le rassemblement intersyndical commence dès 8 heures place de la République. Le cortège est ensuite prévu pour remonter vers la mairie, passer devant les services fiscaux et le commissariat, passer devant le CHM et Jacaranda, avant de redescendre vers Shopi et la place de la République. Un arcours relativement court, “un tour de chauffe”, promet Rivo, “pour que les gens ne soient pas fatigués et reviennent nombreux le lendemain”, souhaite-t-il.

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139115
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139115
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139115
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139115
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139115
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139115
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...