24.9 C
Dzaoudzi
vendredi 19 juillet 2024
AccueilFil infoGrève pour l'égalité et la justice sociale: une nouvelle journée d'actions (Actualisation...

Grève pour l’égalité et la justice sociale: une nouvelle journée d’actions (Actualisation 12h00)

L’intersyndicale a reconduit le mouvement pour l’égalité et la justice sociale ce vendredi. De nouvelles actions sont prévues par les syndicats mais pas d’opération escargot. Quant à d’éventuels débordements, en marge du mouvement, le préfet a prévenu que les forces de l’ordre ne laisseraient pas faire.

12h10. C’est la fin de ce live. Merci de l’avoir suivi.

El Anziz annonce la suite des opérations sur la Place de la République peu avant midi
El Anziz annonce la suite des opérations sur la Place de la République peu avant midi

ACTUALISATION 12h00. Fin de la grève… pour aujourd’hui ! L’intersyndicale s’est adressée à la base sur la Place de la République. Elle attend des réponses à son protocole de sortie de grève d’ici à dimanche. Sinon, elle annonce une “opération mangrove” mise en place dans la nuit de dimanche à lundi “pour rendre Mamoudzou hermétique”.
L’idée serait alors de faire des blocages complets à Tsararano, Dzoumogné, Combani et aux entrées de la ville-préfecture.

L’intersyndicale prévient qu’il n’y aura pas d’affrontements avec les forces de l’ordre. Si elles interviennent, les barrages seront levés et remontés plus loin. Les syndicats disent aussi “qu’ils se chargeront de mettre un coup de pied au cul aux jeunes qui feraient n’importe quoi”.

Dans son protocole, l’intersyndicale demande une application du code du travail national “immédiatement et avec un calendrier” et l’AGS (ancienneté générale de service) reconnue à 100% pour les anciens agents de la collectivité départementale . “C’est le minimum syndical”, a fait valoir El Anziz de FO face aux grévistes.

Fin de grève pour aujourd’hui, cela signifie que les rotations des barges ont repris entre Petite et Grande Terre.

Les manifestants dans les rues de Mamoudzou ce vendredi matin
Les manifestants dans les rues de Mamoudzou ce vendredi matin

10h40. Après un arrêt devant le vice-rectorat, la manifestation est devant les locaux de l’Agence régionale de santé (ARS) avec la volonté de pousser plus loin dans l’impasse qui mène à la préfecture.

Le protocole de fin de conflit demandé par le préfet a été finalisé et validé par les représentants de l’intersyndicale. Il a été envoyé à Seymour Morsy. “La balle est dans le camp de l’Etat”, indique Rivo, du SNUipp.

Selon plusieurs sources, ce protocole aurait été rédigé de manière à ouvrir sur des avancées suffisantes pour sortir du conflit. On ne sait pas quand une réponse de Paris doit revenir à Mayotte, mais la réaction du gouvernement conditionnera la suite du mouvement.

Grève les manifestants devant la mairie de Mamoudzou9h45. Les manifestants ont entamé une tournée des administrations et des institutions pour faire fermer les bureaux. Après le département, ils ont marqué un arrêt devant la poste du centre de Mamoudzou avant de continuer vers la mairie.

Direction à présent les finances publiques et le vice-rectorat via la rue du commerce où toutes les boutiques ferment rapidement leur store.

9h20. Les manifestants sont remontés vers les hauts de Mamoudzou et ont investi le conseil départemental, en ouvrant le portail du jardin. Ils ont longé les bureaux des élus mais ont trouvé portes closes. Depuis la cour, ils sont ensuite entrés dans le bâtiment principal.

Les manifestants investissent le conseil départemental vers 9h15
Les manifestants investissent le conseil départemental vers 9h15

8h55. Les manifestants investissent la place du commandant Passot (rond-pont Zéna Mdéré, de la barge). Environ 250 grévistes battent le pavé.

8h30. Le rond-point de la barge est bloqué à Mamoudzou. Les manifestants qui continuent d’arriver empêchent donc toute circulation à cet endroit. Une centaine de grévistes sont actuellement sur la place de la République.

L’intersyndicale a prévu d’organiser des opérations dans le centre de Mamoudzou ce vendredi matin. Les manifestants remonteront probablement vers le conseil départemental.

Barges bloquées depuis 7h50 à Mamoudzou ce vendredi matin
Barges bloquées depuis 7h50 à Mamoudzou ce vendredi matin

7h50. Barges bloquées. Avec une demi-heure d’avance sur le programme, les manifestants prennent position sur l’embarcadère de Mamoudzou. Les deux barges qui venaient de déverser leurs passagers ont fait marche arrière. Les rotations entre Grande et Petite Terre sont donc interrompues.
A noter que depuis l’ouverture du service ce matin, les barges étaient gratuites.

Les manifestants arrivent doucement Place de la République.

Attractivité=sécurité :  les manifestants arrivent doucement place de la République ce vendredi matin et préparent leurs slogans du jour
Attractivité=sécurité : les manifestants arrivent doucement place de la République ce vendredi matin et préparent leurs slogans du jour

7h10. A Mamoudzou, une circulation comme un dimanche matin. Entre ceux qui sont partis très tôt de chez eux, d’autres qui ont choisi de rester à la maison et enfin ceux qui ne se sont pas déplacés pour cause de fermetures de certains services et commerces, les entrées routières de Mamoudzou étaient exceptionnellement peu chargées ce vendredi matin.
Grand calme également sur les barges. Manifestement, nombreux sont ceux qui ont préféré le calme de leur maison à une éventuelle nouvelle journée compliquée en ville.

6h45. La direction de la Caisse de sécurité sociale (CSSM) indique que “par mesure de sécurité”, les accueils et les bureaux de la sécu resteront fermés ce vendredi toute la journée.

6h20. La route est rouverte à Mtsahara et, hormis le blocage de Malamani, les conditions de circulation… et de bouchons vers Mamoudzou sont normales. Le service des barges et le ramassage scolaire fonctionnent également normalement.

6h00. Rivo du SNUipp et l’intersyndicale travaillent encore sur un protocole de fin de grève que le préfet leur a demandé de rédiger. Le temps est compté puisque le rendez-vous avec les grévistes est donné, place de la République à Mamoudzou, dès 7 heures.

Du côté de Malamani, le barrage ne serait pas lié au conflit social. Il serait une conséquence d’un nouvel accident de la route intervenu hier jeudi.

5h30. Bonjour à tous. Bienvenue dans ce direct pour suivre cette nouvelle journée marquée par le mouvement “pour l’égalité et la justice sociale”. Quelques barrages ont déjà été érigés à l’aube. A cette heure, trois points de blocages ont été recensés.  Dans le nord, ils concernent les villages de Mtsamboro et Mtsahara. Dans le sud, l’axe Sada-Chirongui est bloqué à Malamani, avec un barrage qui empêche toute circulation.

"Solidarité et justice pour Mayotte", le mot d'ordre du rassemblement
“Solidarité et justice pour Mayotte”, le mot d’ordre du mouvement (archive 3 novembre)

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139126
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139126
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139126
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139126
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139126
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139126
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...