25.9 C
Dzaoudzi
jeudi 13 juin 2024
AccueilEducationCoconi : Le lycée agricole aussi couronne l’excellence

Coconi : Le lycée agricole aussi couronne l’excellence

Alors que le marché de Noël battait son plein ce samedi au marché paysan de Coconi, le Lycée agricole remettait des mentions à ses meilleurs élèves. Leur avenir dans le secteur agricole n’est pas plus dégagé, mais la formation peut offrir d’autres débouchés.

Mention et produits locaux pour cet élève félicité par Guy Sommer
Mention et produits locaux pour cet élève félicité par Guy Sommer

De plus en plus d’établissements scolaires choisissent de sortir de l’intimité de leurs murs pour remettre leurs diplômes à leurs meilleurs élèves. Ce qui implique de réunir les lauréats de la fin de l’année scolaire passée. Les ex-collégiens et lycéens du Lycée agricole de Coconi avaient en grande majorité répondu présent ce samedi.

C’est en effet une particularité de cet établissement du second degré, d’accueillir dans son lycée des 4ème et 3ème : « la formation initiale qui a donné naissance à l’établissement, qui a évolué depuis vers la formation professionnelle en Bac Pro », explique Dominique Poussou, Chef de Service formation et développement à la Direction de l’alimentation, de l’agriculture et de la Forêt.

Un taux de réussite moyen de plus de 87% aux examens, annonçait le proviseur du Lycée agricole, Guy Sommer, qui félicitait ses élèves : « Pour un établissement qui a la réputation de recruter par défaut, chapeau ! »

Ce n’est pas la formation initiale qui aura assuré cette performance, « les résultats du brevet, avec 54% de réussite, ne sont pas bons », déplorait-il, en remettant 9 diplômes du brevet des collèges avec mentions aux meilleurs élèves. Les CAPA, Certificat d’Aptitude professionnelle agricole, et les BEP agricoles, auront obtenu 100% de réussite, alors qu’en Bac Pro, il évolue de 54% à 87% en fonction des filières.

Une installation toujours difficile

Guy Sommer et Dominique Poussou
Guy Sommer et Dominique Poussou

Sur 105 candidats qui s’étaient présentés, 64 sont des garçons, dont 8 ont obtenu des mentions, les filles en auront obtenu 4. Ils sont 25% à être parti suivre des études à l’extérieur, « une mobilité satisfaisante », pour le chef d’établissement.

Difficile de savoir en revanche ce qu’ils deviennent ensuite, et le taux d’insertion dans les filières agricoles : « nous manquons de statistiques », nous confie Guy Sommer. Il se réjouit malgré tout d’avoir parmi les enseignants d’anciens élèves, « d’autres ont décroché des diplômes d’ingénieurs et travaillent au conseil départemental. »

La DAAF est l’autorité académique du Lycée agricole, une sorte de vice-rectorat-bis, dont le rôle est de développer la formation agricole dans chaque région. Dominique Poussou ne pouvait donc que se réjouir de l’évolution de l’établissement, « dont le premier ministre a pu inaugurer la nouvelle cuisine et a annoncé la construction d’un internat. » Des dotations ont suivi à en croire le représentant de la DAAF.

Le marché paysan de Coconi samedi
Le marché paysan de Coconi samedi

Les difficultés sont encore grandes pour les jeunes qui voudraient se lancer : les problèmes de foncier, de désenclavement des terrains pour y construire des infrastructures ou l’organisation des filières agricoles, n’ont encore que peu évolué. Et si l’espoir du proviseur l’incite à se tourner vers les Fonds européens, « ils vont nous permettre d’avancer », les freins que nous venons de citer risquent malgré tout d’avoir un effet bloquant néfastes pour l’avenir du secteur.

Tout dépend là encore d’une volonté politique partagée entre les élus et l’Etat.

Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139516
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139516
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139516
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139516
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139516
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139516
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...