23.9 C
Dzaoudzi
mercredi 24 juillet 2024
AccueilEconomieAurélie Loctin quitte la direction de Star Mayotte : le départ d’une...

Aurélie Loctin quitte la direction de Star Mayotte : le départ d’une battante

C’est dans un centre de tri sélectif transformé par Luvi en endroit branché, qu’Aurélie Loctin a fait ses adieux, autant à l’Agence Star Mayotte qu’elle dirigeait, qu’à un territoire qu’elle a aimé pendant 13 ans. Ils étaient nombreux, salariés, élus, partenaires ou amis à avoir répondu présents.

Des discours prononcés par Antoine de Palmas et Aurélie Loctin sur fond de déco tendance de tri sélectif
Des discours prononcés par Antoine de Palmas et Aurélie Loctin sur fond de déco tendance de tri sélectif

En quittant la tête de STAR Mayotte pour reprendre la direction générale de Star Pacifique en Nouvelle-Calédonie, Aurélie Loctin laisse une entreprise florissante, « une société deux fois plus grosse qu’en 2000 lorsque nous nous sommes implantés », soulignait Antoine de Palmas, Président de Star Mayotte-Réunion-Nouvelle Calédonie, lors de la cérémonie de départ de sa directrice à Longoni.

Mais ce n’est pas le chiffre d’affaire de 3,8 millions d’euros de cette entreprise de 35 salariés spécialisée dans la collecte des déchets qui était au centre des discours : « Vous avez travaillé avec votre cœur, avec une grande capacité à aimer Mayotte, et à voir les invités ce soir, je vois que c’est réciproque », remarquait Antoine De Palmas.

Dans son discours, Aurélie Loctin se rappelait qu’en 2003, « pas beaucoup de monde croyait dans une petite jeune blonde qui débarquait », alors que tout était à faire en collecte et traitement des déchets, et à l’écouter, elle n’a fait que reprendre une feuille de route. « Mon directeur m’avait demandé de redonner confiance à nos salariés, à nos clients, et que si je trouvais un terrain, on pourrait peut-être s’y développer… » Des indications que cette diplômé d’un BTS en alternance a su transformer en exigences.

Une boxeuse

Avec les cadres de la mairie de Koungou
Avec les cadres de la mairie de Koungou

« J’avais vu que parmi ses hobbies, il y avait la boxe »… glissait dans un sourire Antoine de Palmas. Car elle a mis « la machine à projets en route », selon son expression. Elle a donc structuré l’agence Star Mayotte, « qui aurait de toute façon grossi avec ou sans moi », trouvé un terrain dans la Vallée 3 de Longoni où se développera le tri sélectif des Tri O comme prestataire d’Eco emballages, organise avec le SIDEVAM le traitement des déchets à Dzoumogné, et il a fallu abattre des montagnes pour que ces décharges brûlant à ciel ouvert cessent, « il y a encore 18 mois, nous n’y croyions plus ! », et la prochaine implantation de plateforme de stockage de prétraitement des déchets dangereux.

Sa conclusion sera pour ce territoire à plusieurs facettes, « où j’ai découvert des hommes et femmes à la générosité sans nom », et dont elle dit qu’elle a oublié les évènements de 2011, « oublié les coups de blues, pour tourner une page de la grande histoire de l’île de Mayotte. »

Antoine de Palmas détaille les développements à venir : « Le prétraitement des déchets dangereux concernera les Dasrii, les déchets hospitaliers, les huiles de vidange, les dégazages, pour en faire un site de traitement multi-matières lorsque nous aurons obtenu l’autorisation préfectorale. » Des sites implantés avec l’aide de la communes de Koungou.

La Star et la collecte de Mamoudzou

Les invités à la soirée de départ sur le site de la Vallée 3
Les invités à la soirée de départ sur le site de la Vallée 3

Et en ces temps de promotion des énergies renouvelables, la Star avait anticipé puisque va commencer sa production d’électricité à partir de biogaz, « grâce à l’empilement des déchets à l’ISDND de Dzoumogné. Une électricité pour 1.500 foyers environ, revendue à EDM. »

Quant au marché qui fut le nerf de la guerre, l’alpha de l’implantation de STAR à Mayotte, la collecte des déchets de la ville-préfecture Mamoudzou, les résultats de son renouvellement ne sont toujours pas officiellement connus aujourd’hui. Il avait été attribué en juin à l’entreprise Derichebourg, puis cassé, relancé, pour finalement débouter le mastodonte au chiffre d’affaire de 2,5 milliards d’euros. Les 12 jours de recours du candidat étant écoulés, on peut penser que le marché revient à la Star, et à Enzo recyclages pour les encombrants.

Le Giro-trio de tri sélectif
Le Giro-trio de tri sélectif

Aurélie Loctin n’est pour l’instant pas remplacée, « mais elle a su structurer son équipe pour qu’elle fonctionne en autonomie avec son assistant Jean-Michel Bourgoin », se réjouit Antoine de Palmas.

C’est au milieu des ses collègues et partenaires, on aura noté l’absence de la préfecture, qu’Aurélie Loctin a fait ses adieux, non sans hommage appuyé pour son mari Julien qui va garder un œil sur ses magasins d’optique, au cours d’une soirée bercée par les chansons et les mélodies du chanteur mahorais au nom emblématique de Trio N’gazi !

Trio N'gazi
Trio N’gazi

Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139511
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139511
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139511
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139511
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139511
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139511
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...