24.9 C
Dzaoudzi
jeudi 20 juin 2024
AccueilorangeLes communes devront garantir l'accès à l'eau pour tous

Les communes devront garantir l’accès à l’eau pour tous

Garantir l’accès de l’eau semble un devoir indispensable pour toute nation, un gage d’hygiène et de santé. C’est ce que pensent plusieurs députés qui proposent un projet de loi dans ce sens, en l’état difficilement applicable à Mayotte. mais qui demande réflexion.

Maquette de l'eau et de l'assainissement du Sieam
Maquette de l’eau et de l’assainissement du Sieam à Mayotte

Un projet de loi intitulé “Mise en œuvre effective du droit humain à l’eau potable et à l’assainissement” est passée en Commission du Développement Durable de l’Assemblée nationale le 4 novembre dernier. Présenté notamment par MM Lesage, Glavany, Chanteguet, et Marie-George Buffet, elle vise à garantir l’accès à l’eau potable pour tous.

Son article 2 mentionne notamment que “Les collectivités territoriales ou les établissements publics de coopération intercommunale compétents en matière de distribution d’eau potable et en matière d’assainissement (donc le Syndicat intercommunal Sieam à Mayotte, ndlr) prennent les mesures nécessaires pour satisfaire les besoins élémentaires en eau potable et en assainissement des personnes qui ne disposent pas d’un raccordement au réseau d’eau potable.(…) Les collectivités mentionnées au premier alinéa installent et entretiennent des équipements de distribution gratuite d’eau potable.”

Toilettes et douches publiquesProjet loi eau pour tous

Autre obligation, “des toilettes publiques gratuites sont accessibles à toute personne”, pour les communes de plus de 3.500 habitants, et des douches gratuites pour les plus de 15.000 habitants.

Le projet de loi précise aussi que les familles en difficulté financière pourront être aidées par la collectivité pour accéder à l’eau potable, notamment par le Fonds de solidarité pour le droit à l’eau.

“Le projet de loi n’est pas à l’ordre du jour connu d’ici le 28 janvier”, nous indique le député Ibrahim Aboubacar que nous avons interrogé sur ce projet de loi. Il engage en effet les communes, inquiétant les équipes municipales.

Le comité national de l’eau réuni le mardi 15 décembre 2015 a d’ailleurs émis beaucoup de réserves sur la proposition, notamment l’attention particulière pour le cas de Mayotte, “mais si nos parlementaires n’interviennent pas avec beaucoup de détermination, la loi risque de s’appliquer à Mayotte aussi lorsqu’elle sera votée”, s’alarme Ibrahim Boinahery, conseiller municipal de Tsingoni et président du Comité de Bassin à Mayotte.

Anne Perzo-Lafond

Le Journal de Mayotte

 

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139511
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139511
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139511
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139511
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139511
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139511
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...