25.9 C
Dzaoudzi
samedi 22 juin 2024
AccueilorangeRisque sécheresse : menace de restriction en eau potable en janvier

Risque sécheresse : menace de restriction en eau potable en janvier

On avait connu un contexte similaire fin 2010: le faible niveau des retenues collinaires avait débouché sur une situation de crise, et l’envoie de tankers d’eau avait été évoqué. Les religieux sont sollicités pour porter la bonne parole de respect des mesures de restriction en eau dans les mosquées. Des menaces pèsent sur l’eau potable si les cieux ne déversent pas la quantité d’eau attendue.

La protection des captages était au menu du précédent SDAGE
Retenue collinaire de Combani (Image d’archives)

Depuis plusieurs semaines, le comité sécheresse présidé par le Préfet de Mayotte, se réunit régulièrement. Cette instance regroupe les services de la Préfecture (SIDPC), de l’ARS, de la DEAL, de la DAAF, ainsi que Météo-France, de l’ONEMA, du BRGM, du SIEAM ainsi que de la Mahoraise des eaux, qui sont en charge de suivre au plus près la situation.

Compte tenu du déficit pluviométrique et du niveau très bas de la retenue d’eau de Combani, le Préfet a décidé de restreindre par arrêté du 3 décembre 2015, l’usage de l’eau pour l’ensemble des communes du département.

Puis, le 15 décembre dernier, le Préfet, sur proposition du comité, a demandé aux maires de prendre un arrêté municipal déclinant l’arrêté préfectoral du 3 décembre, de faire procéder à des contrôles par la police municipale pour s’assurer du respect des interdictions et de sensibiliser la population au bon usage de l’eau.

Une rencontre a par ailleurs été organisée le 22 décembre entre les services de l’Etat, les Cadis et les Imans, afin que ces derniers puissent, à l’occasion de la prière ou dans leur quartier, sensibiliser les fidèles au respect des mesures édictées par le préfet et par les maires.

Lors de la réunion qui s’est tenue en Préfecture ce jour, sous la présidence de la Sous-Préfète, directrice de cabinet, Mme Florence Ghilbert-Bezard, l’examen des prévisions météorologiques permet d’espérer une arrivée du talweg de mousson prochainement.

Toutefois, si les pluies ne permettaient pas la recharge des réserves en eau, le Préfet de Mayotte pourrait être amené à prendre un nouvel arrêté en vue d’organiser des restrictions de distribution de l’eau courante à compter du mois de janvier, selon des modalités qui seront examinées lors du prochain comité sécheresse qui aura lieu le mercredi 30 décembre 2015.

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139514
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139514
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139514
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139514
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139514
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139514
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...