24.9 C
Dzaoudzi
vendredi 21 juin 2024
AccueilFil infoElections des Républicains Mayotte: Mansour Kamardine en tête à l’issue d’un scrutin...

Elections des Républicains Mayotte: Mansour Kamardine en tête à l’issue d’un scrutin à problèmes

Les Républicains désignaient ce week-end, partout en France, leurs représentants aux instances locales et, pour la 1ère fois, les adhérents pouvaient élire directement le président de leur fédération. Ce sont donc 4 votes distincts qui se tenaient au même moment : celui du délégué de circonscription, des membres du conseil national (3 pour Mayotte), des membres du comité de circonscription et enfin celui des membres représentant les nouveaux adhérents au comité de circonscription.

Mansour Kamardine vaut élaborer un projet, préalable aux futures échéances électorales
Mansour Kamardine lors du lancement de la campagne interne aux Républicains de Mayotte

A Mayotte, compte tenu du nombre d’adhérents au 10 décembre, Paris avait décidé que 2 bureaux de vote accueilleraient les électeurs. Problème : depuis cette date, le nombre des personnes à jour de leur cotisation a quasiment doublé pour atteindre les 3.000.

Ce sont donc 2 bureaux de vote débordés par l’affluence qui étaient ouverts et qui n’ont pu permettre la tenue d’un scrutin dans des conditions sereines. Certains membres des Républicains ont ainsi attendu de longues heures sans pouvoir finalement prendre part au vote.

Selon les premiers résultats, Mansour Kamardine recueillerait environ 58% des suffrages exprimés contre un peu moins de 35% des voix pour le candidat arrivé en 2e position, Abdourahamane Soilihi-Ladjo. L’ensemble des résultats a été envoyé à Paris. L’instance nationale doit valider les chiffres en tenant compte des PV des bureaux de vote qui font part des nombreux problèmes rencontrés tout au long de cette journée de vote.

A Mayotte, certains demandent d’ores-et-déjà la tenue d’un nouveau scrutin. Joint par le JDM, Mansour Kamardine est favorable à cette proposition. «Au fond de moi, je souhaite qu’un nouveau vote soit organisé pour qu’il ne puisse pas y avoir de contestations possibles. Et je suis persuadé que j’obtiendrais un meilleur score encore. Mais c’est à Paris de décider. Si un nouveau scrutin doit être organisé, nous l’organiserons dans de meilleures conditions. Si le scrutin est validé, nous nous mettrons au travail», indique-t-il.

Les résultats et les décisions définitives doivent être connus dans le courant de la journée. Mansour Kamardine devrait à ce moment-là, assurer une prise de parole officielle.

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139112
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139112
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139112
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139112
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139112
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139112
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...