24.9 C
Dzaoudzi
vendredi 12 juillet 2024
AccueilorangeViolences scolaires : face à la pression des enseignants et parents, les...

Violences scolaires : face à la pression des enseignants et parents, les premières actions

Réunion sur la sécurité au collège de Tsingoni
Réunion sur la sécurité au collège de Tsingoni (Photo Préfecture de Mayotte)

Suite aux évènements survenus ces derniers jours dans les collèges de Tsingoni et Chiconi, le Préfet de Mayotte a souhaité organiser une réunion spécifique au sein de chaque établissement concerné.

L’objectif de ces réunions, menées par la directrice de cabinet du Préfet, Florence Ghilbert-Bezard, consiste à faire le point sur les dispositifs de sécurité en place et envisager en partenariat avec tous les acteurs concernés, des pistes pour renforcer la sûreté dans et aux abords des établissements scolaires.

Une réunion s’est tenue ce jour, au collège de Tsingoni en présence du principal de l’établissement et de son adjoint, du directeur de cabinet du vice-recteur, le maire de la commune ainsi que la conseillère départementale, des représentants de la police municipale, de la gendarmerie, la coordonnatrice du Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance, la directrice de l’association Peps ainsi que le délégué du Préfet en charge de la politique de la ville.

Travail de la mairie avec parents et jeunes

“La rencontre a débuté par une visite extérieure de l’établissement puis s’est poursuivie par un échange en salle de réunion”, indique la préfecture dans un communiqué, “Il a été acté qu’un dispositif de vidéo-surveillance allait être installé dans les jours à venir, les clôtures autour du collège vont être surélevées et renforcées, de même que les terrains aux alentours vont être défrichés. Quatre des 16 médiateurs Peps dont dispose la commune sont par ailleurs mobilisés dans et hors de l’établissement depuis le début de la semaine. A la demande du Préfet, la gendarmerie va établir un diagnostic de sécurité.

En outre, la mairie a organisé une réunion avec les parents d’élèves samedi dernier et prévoit un rendez-vous avec les jeunes le week-end prochain afin d’engager un dialogue autour des querelles villageoises.

Des propositions ont par ailleurs été formulées, notamment l’emploi de jeunes en service civique, le renfort des recrutements en CUI (Contrat unique d’insertion) et l’implication des parents d’élèves au sein de l’établissement.”

Une réunion selon la même organisation aura lieu au collège de Chiconi ce vendredi 5 février, indique toujours la préfecture de Mayotte, alors que les enseignants de cet établissement ont arrêté les cours depuis lundi dernier, en arguant de leur droit de retrait : “nous ne reprendrons que lorsque des solutions nous serons apportées”, nous indiquait Thomas Amigou, enseignant et délégué du SNES.

A.P-L.

Le Journal de Mayotte

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139520
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139520
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139520
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139520
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139520
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139520
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...