24.9 C
Dzaoudzi
vendredi 12 juillet 2024
AccueilorangeClash à la préfecture de Mayotte

Clash à la préfecture de Mayotte

Alain Faudon
Alain Faudon

C’est le préfet Morsy qui l’avait fait venir le 9 mars 2015 pour intégrer ce qu’il appelait alors sa “dream team”. Mais le rêve a viré au cauchemar pour cet inspecteur de police, ancien directeur départemental de la police aux frontières de La Réunion. Il avait donc récupéré dès son arrivée la lourde tâche de la gestion des fonds européens et découvert les méandres bruxellois qui y sont attachés.

Homme au contact plutôt viril, il avait annoncé vouloir remettre de l’ordre dans les services et dans le petit monde économique local. C’est sans doute ce qui aura provoqué sa perte. Un agent qui tente de mettre fin à ses jours la semaine dernière aura été la goutte d’eau. Révélant une méthode managériale que certains appréciaient pour sa droiture, mais  critiquée par beaucoup d’autres en interne.

Où en est l’Europe à Mayotte?

A l’extérieur aussi, depuis de nombreux mois, il apparaissait que la gestion des dossiers européens dont il avait la responsabilité n’était peut-être pas sur de bons rails. En effet, très peu de projets financés par l’Europe ont effectivement été lancés à ce jour. Pire, nombreux sont ceux qui dénoncent une trop faible quantité d’appels à projets au regard des enjeux mahorais.

Faudon (à droite) avec Guy Fitzer et le préfet Morsy
Alain Faudon (à droite) avec Guy Fitzer et le préfet Morsy

Mayotte devenant une région ultrapériphérique européenne (RUP), la préfecture avait choisi de garder la gestion opérationnelle des fonds européens face au Département qui la revendiquait. L’objectif était de rassurer l’Europe sur une gestion rigoureuse mais aussi de permettre à des équipes rodées de faire avancer les intérêts de Mayotte… Las. A défaut d’une équipe rompue à l’exercice si particulier des dossiers bruxellois, les services de la préfecture n’ont jamais réussi à stabiliser des agents aguerris à l’exercice.
Ces dernières semaines, ils tentaient de recruter du côté de l’AFD Mayotte ou… du Conseil départemental, des compétences qu’ils auraient peut-être dû aller chercher dans d’autres institutions en métropole ou dans d’autres RUP.

D’autres voix s’élevaient également de plus en plus haut pour reprocher les défauts de communication sur ces dossiers où tous ceux qui pourraient prétendre aux fonds européens devraient être touchés… même s’ils ne maîtrisent pas le Français. Ce qui est loin d’être le cas.

Management, pilotage des dossiers, communication, accompagnement des porteurs… les critiques sont nombreuses et sévères… Et elles ont donc, semble-t-il, été relayées au plus niveau.

Le préfet Seymour Morsy vient de convoquer son sous-préfet pour lui signifier son congé. Il semble qu’il doive quitter Mayotte dans les 3 jours.

Le JDM.

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139522
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139522
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139522
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139522
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139522
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139522
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...