27.9 C
Dzaoudzi
dimanche 16 juin 2024
AccueiljusticeL'univers du parquet mahorais sur Planète

L’univers du parquet mahorais sur Planète

Conférence de presse sur le démantèlement de chimique
Conférence de presse sur le démantèlement de chimique

Le réquisitoire bien pesé du procureur Joël Garrigue en début de semaine sur les problématiques locales et les déficiences de l’Etat, des élus et de la population, ne restera pas lettre morte. Et cette fois ci, pas seulement grâce au relai infaillible de la presse locale, mais par la biais de Planète,  la chaine thématique du groupe Canal +, qui est entrée par la grande porte du tribunal de grande instance de Mamoudzou. Notamment mardi, lors de l’audience solennelle de rentrée.

Le producteur et réalisateur Cyril Denvers, qui s’est fait une spécialité du monde judiciaire, y attendait, caméra au poing, les envolées du parquetier. Il est à Mayotte dans le cadre d’une série de documentaires pour la chaîne.

6 parquets à la loupe, dont Mayotte

Celui qui avait affirmé lors d’une interview dans le Monde “La justice des mineurs permet de mesurer le degré de développement d’un pays”, a répondu à une demande du ministère de la Justice : “La chancellerie m’a proposé de suivre 6 parquets dans le cadre d’une série documentaire ‘Un procureur, une ville’.” Il couvre ainsi Mayotte, Nice, Nîmes, Epinal et Bobigny, ” nous réfléchissons à la 6ème, sans doute dans le nord, du côté de Calais…”

L’objectif est d’approcher les parquets où règnent des particularités liées au contexte local, “l’idée est d’être aux avant postes des dysfonctionnements sociaux.” Parmi les activités du procureur, celle du signalement et de la prévention de l’enfance en danger sera certainement mise en avant, le parquet de Mayotte se plaignant de n’être pas suffisamment renseigné par le conseil départemental qui doit remonter les informations.

Hasard ou pas, il arrive en pleine affaire de “chimique”, ce cannabinoïde de synthèse à peine entrevu dans le nord-est de la France, inconnu dans la région. Dure entrée en matière d’ailleurs : le journaliste a commencé son reportage par l’autopsie ce mardi du jeune poignardé à Tsoundzou I.

Une chance pour Mayotte de pouvoir faire remonter sur le plan national les insuffisances de moyens de sa justice et des forces de l’ordre qui l’épaulent. Le documentaire devrait être diffusé début 2017.

A.P-L.

Le Journal de Mayotte

 

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139512
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139512
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139512
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139512
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139512
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139512
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...