27.9 C
Dzaoudzi
dimanche 16 juin 2024
AccueilorangePronostic vital toujours engagé pour le marin atteint de légionellose

Pronostic vital toujours engagé pour le marin atteint de légionellose

.
Un thonier de ce type dérouté vers Mayotte pour soigner un marin pêcheur

L’état de santé du marin métropolitain hospitalisé depuis le weekend dernier au CHM s’améliore légèrement mais son pronostic vital est toujours engagé. Selon les informations du Journal de Mayotte, il est encore intubé et ventilé et reste dans un état préoccupant.

Le bateau de pêche sur lequel ce marin travaillait dans les eaux des Seychelles a été dérouté en fin de semaine dernière vers Mayotte pour permettre la prise en charge médicale de cet homme âgé de 52 ans. En effet, son état de santé se dégradait sans que les médecins contactés ne puissent effectuer un diagnostic à distance.
Dès son arrivée dans notre département, ce métropolitain a été immédiatement transféré au CHM par le SAMU. Les équipes ont alors diagnostiqué une légionellose.

Depuis son entrée dans les eaux mahoraises, le navire thonier a, de son côté, subi une série de prélèvements et une désinfection complète. Depuis, de nouveaux tests ont été réalisés pour confirmer l’absence de la bactérie à bord, ce qui pourrait permettre au bateau de reprendre la mer sans mettre en danger la santé du reste de son équipage, peut-être dès demain mercredi.

Une prise en charge à Mayotte

La bactérie Legionella pneumophilia responsable de la légionellose
La bactérie Legionella pneumophilia responsable de la légionellose

Si les cas de légionellose sont absolument rarissimes dans notre département, le centre hospitalier est tout de même parfaitement en mesure de traiter le patient. La question d’une éventuelle évacuation sanitaire vers La Réunion par exemple ne se pose donc pas, d’autant qu’elle serait très difficile compte tenu de la situation du patient.

Pour mémoire, la légionellose est une maladie infectieuse qui atteint les poumons. La transmission se fait en respirant des gouttelettes d’eaux contaminées par une bactérie qui peut se développer dans des circuits d’eau tiède, entre 25° et 47°C.
Des procédures draconiennes de décontamination des zones concernées par la maladie sont systématiquement mises en œuvre dès la découverte d’un cas. Les traitements antibiotiques sont également bien connus et efficaces à condition que le patient soit traité très rapidement.

RR
remi@jdm2021.alter6.com

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139126
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139126
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139126
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139126
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139126
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139126
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...