24.9 C
Dzaoudzi
vendredi 21 juin 2024
AccueilEducationBaptême et inauguration d’une école primaire à Kawéni

Baptême et inauguration d’une école primaire à Kawéni

Première inauguration d'une école financée par Mamoudzou, comme le soulignaient le maire Mohamed Majani aux côtés de la vice-recteur Nathalie Costantini
Première inauguration d’une école financée par Mamoudzou, comme le soulignaient le maire Mohamed Majani aux côtés de la vice-recteur Nathalie Costantini

Les élèves ont investi, depuis le 14 mars dernier, les salles de classe de l’école primaire Mchindra Saïd Mchindra, du nom de l’ancien directeur de l’établissement qui était auparavant une école Pré-professionnelle de récupération des élèves en échec au niveau 6ème.

C’est une double première, comme le soulignait la vice-recteur Nathalie Costantini: «C’est la première fois que la commune finance la rénovation d’une école», ce dont se réjouira le maire de Mamoudzou, Majani Mohamed, qui rajoutait que «c’est la première fois qu’une école porte un nom à Mamoudzou. C’est une démarche de notre municipalité.»

Ni romantiques, ni pédagogiques, elles n’étaient pas nommées mais numérotées, T9, T17, soit par chronologie de construction, soit en nombre de classes. «Or, un scolaire se construit aussi par l’identité de son école», rajoutait la représentante de l’Education nationale.

École annoncée, pari tenu

Le directeur Abdallah Oumori
Le directeur Abdallah Oumori

Mchindra Saïd Mchindra, surnommé Kamille, «un de mes compagnons politiques», glissait le maire, a alterné les passions, du football au collège au théâtre, avant de commencer des études d’infirmiers. Mais la vue du sang l’incite à s’orienter vers l’enseignement. Son beau-frère Mouhoutar Salim, ingénieur sanitaire, se félicitait à la tribune de cet hommage, et soulignait que «l’éducation est une des priorités du Coran.»

Cette inauguration n’est qu’un début pour la mairie de Mamoudzou comme l’expliquait Mohamed Majani: «L’avis défavorable de la commission de sécurité sur nos écoles nous a incité à nous engager sur la rénovation de 4 groupes scolaires par an. Nous sommes déterminés à répondre sans faille au défi de l’éducation.»

Une légitimité d’engagement qu’on peut leur accorder, «vous aviez annoncé en septembre qu’on aurait une nouvelle école en janvier, vous avez tenu parole», témoignait la vice-recteur. Ainsi, rendez-vous est pris pour la rénovation de 4 groupes scolaires par an.

La Marseillaise la main sur le cœur

La Marseillaise
La Marseillaise

Une avancée qui va permettre d’évoluer sur le système des rotations scolaires: «On est plutôt sur une double utilisation des classes, ici, avec alternance entre matinées et après-midis à chaque retour de vacances, et non chaque semaine comme c’est le cas en rotation», rectifiait Didier Tabaraud, inspecteur de la circonscription nord, «un partage plus respectueux du rythme biologique de l’enfant.»

Bientôt les travaux de rénovation de l’école Kawéni village, «avec un important financement national», vont permettre d’accueillir de nouveau des élèves et d’assurer une meilleure répartition.

Ils attendaient patiemment de pouvoir inaugurer leur école, et c’est la main sur le cœur qu’ils entament la Marseillaise, les élèves sagement rassemblés dans la cour, en poursuivant sur un chant en Shimaoré, «ce sont des paroles moralisatrices, qui recommande à l’élève d’obéir, d’apprendre, de poursuivre ses études, et de rester sur le bon chemin», nous indiquait Abdallah Oumouri, le directeur de l’établissement.

Une morale sur laquelle surfera Nathalie Costantini : «Soyez surtout respectueux des infrastructures et des efforts de votre maire.»

Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139518
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139518
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139518
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139518
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139518
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139518
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...