27.9 C
Dzaoudzi
dimanche 16 juin 2024
AccueilorangePâques sous le signe du rassemblement des chrétiens

Pâques sous le signe du rassemblement des chrétiens

Le père Bienvenu et la pasteur Faly
Le père Bienvenu et la pasteur Faly

« Nous sommes soudés comme frères et sœurs en ayant comme fondement la foi en Jésus Christ », explique le père Bienvenu, curé de l’Eglise catholique de Mayotte, avant de bénir le repas du voulé commun. Ils ont largement répondu à l’appel de leur communauté respective les chrétiens de l’île, puisque les fidèles protestants et les paroissiens de Petite et Grande Terre ont co-organisé ce voulé de Musicale Plage.

Ils font mieux que suivre la Semaine de l’Unité Chrétienne les catholiques et les protestants de Mayotte : « Lors de cette semaine du 18 au 25 janvier, nous nous retrouvons pour une célébration que nous reproduisons aussi en juin. Au sein de l’église catholique, puis ensuite chez nous, au temple protestant », explique le pasteur Faly.

Des célébrations qui diffèrent d’une Eglise à l’autre, comme l’explique le prêtre : « pour les sacrements, mais aussi en matière de tradition puisque nous voyons dans le pape la continuité de Jésus et des apôtres, alors que les protestant ne reconnaissent pas son autorité. » Autre différence, si les catholiques voient dans la Vierge Marie l’immaculée conception, les protestants la voient comme une femme choisie par Dieu pour être mère de Jésus. Mais encore, le mariage des pasteurs est autorisé, pas celui des prêtres.

“Guérison du corps du Christ”

Un voulé oecuménique
Un voulé oecuménique

« Mais dès que l’on aborde le dialogue œcuménique, on envisage ces différences avec une unité recherchée », souligne le père Bienvenu qui explique ce rendez-vous de Pâques, « le Christ avait prié pour l’unité des Chrétiens juste avant le Jeudi Saint », qui précède Pâques.

Le pasteur Faly envisage même de proposer une communion commune lors d’une célébration : « L’Eglise est le corps du Christ, mais lorsqu’il y a des divisions, ce corps est malade. Là, nous participons à sa guérison. »

Un rassemblement initié par le père Vincent qui évoque la volonté d’unité, « qui se traduit aussi par la mise à disposition de notre église de Petite Terre pour les protestants tous les 3ème dimanches du mois. Nous ne voulions pas nous limiter à la seule Semaine de l’unité des chrétiens. »

Le Père Bienvenu va plus loin encore : « Nous espérons étendre ce rassemblement aux autres communautés comme aux adventistes, nous cherchons les convergences, ça aide à dépasser nos limites. » Il avait il y a quelques années, initié un rassemblent interreligieux avec la communauté musulmane autour d’Abraham/Ibrahim, considéré comme le Père des croyants chrétiens, musulmans et juifs, sans trop d’engouement, « mais il faudra relancer l’initiative », projette le prêtre.

Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139522
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139522
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139522
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139522
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139522
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139522
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...