24.9 C
Dzaoudzi
vendredi 21 juin 2024
AccueilEconomieL'AFD a investi 1,57 milliard d'euros en Outre-mer l'an dernier

L’AFD a investi 1,57 milliard d’euros en Outre-mer l’an dernier

Signature d'un prêt de 3,2M€ entre la SIM et l'AFD
La signature d’un prêt de 3,2M€ entre la SIM et l’AFD en novembre dernier à Mamoudzou

Pour la troisième année consécutive, l’activité de l’Agence française de développement (AFD) a dépassé le seuil du milliard et demi d’euros d’engagements. L’Outre-mer représente ainsi 19% de l’activité du groupe. L’AFD est ainsi le premier partenaire du secteur public dans dix collectivités d’Outre-mer. Laurence Breton-Moyet, la directrice des opérations de l’AFD, et Fabrice Richy, le directeur du département Outre-mer, ont présenté le bilan de leurs interventions ultramarines pour 2015.

L’AFD a donc engagé 1,57 Milliard d’euros l’an dernier. La somme représente 3% du PIB des Outre-mer. Ces volumes de financements importants participent à la dynamique des économies ultramarines avec 190 prêts octroyés. La progression est de 33% par rapport à 2014, une bonne nouvelle pour les financements des projets, publics ou privés.

Bras de la BPI, mais pas seulement

AFD BPILe soutien à l’investissement public (51% de l’activité soit 805 millions €) bénéficie aux grandes collectivités: les régions (233M€), les départements (85M€), mais également à 52 communes ultramarines qui ont bénéficié d’un total de 110 M€, notamment les petites communes de moins de 10.000 habitants ou les communes présentant des difficultés d’emprunt. Elles représentent 49% du portefeuille collectivités locales de l’AFD.

Le secteur privé a tout de même bénéficié en 2015 de 765M€. Ce sont ainsi plus de 2.200 porteurs de projets qui on été épaulé par l’institution. A noter qu’avec 547 M€ de financements, l’activité de prestation de l’AFD pour la BPI continue de monter en puissance.

Enfin, l’AFD a octroyé pour son compte propre 71M€ de prêts à des entreprises (+73% par rapport à 2014) dans une grande variété de secteurs: logement, équipements de loisirs, infrastructures portuaires, haut débit, etc…

L’océan Indien aux deux extrémités de l’échelle des prêts

Parmi les DOM, le premier grand bénéficiaire de cette manne est La Réunion. Les prêts de l’AFD ont représenté 392 millions d’euros avec un encours bancaire qui dépasse le milliard d’euros. Suivent la Martinique avec 350M€ de prêts, la Guadeloupe (283 M€) et la Guyane (94 M€). Mayotte arrive bien loin derrière avec un total de prêts octroyé de 37 millions d’euros.

Patrick Salles et Daniel Zaïdani lors de la signature du prêt
Patrick Salles de l’AFD Mayotte et Daniel Zaïdani, alors président du CG, lors de la signature d’un prêt en janvier 2015

Au-delà de l’aspect purement financier, l’AFD met également en avant dans son bilan sa présence forte sur le terrain via un réseau de sept agences. Elle revendique de mettre à disposition de ses partenaires une expertise sectorielle et financière, et particulièrement pour les collectivités, une capacité de production d’études et des formations qui permettent de contribuer au renforcement des maîtrises d’ouvrage.

La question qui se pose à elle cette année, au-delà de ses missions de financements et d’expertise, est son avenir institutionnel. Alors que la loi Sapin II prévoyait un rapprochement avec la Caisse des dépôts et consignations (CDC), le projet a été ajourné. Ce qui n’empêche pas les deux institutions à chercher à travailler ensemble. Une convention devrait être établie entre les deux organismes d’ici au mois de juillet 2016 prochain.

RR, le JDM
avec le JIR.

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139124
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139124
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139124
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139124
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139124
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139124
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...