26.9 C
Dzaoudzi
dimanche 23 juin 2024
AccueilorangeUne permanence de la Sécu à Sada pour faciliter l’accès de tous...

Une permanence de la Sécu à Sada pour faciliter l’accès de tous les Mahorais à leurs droits

Anchya Bamana remet symboliquement les clés du local à Jean Verron le directeur de la CSSM
Anchya Bamana remet symboliquement les clés du local à Jean Véron le directeur de la CSSM

Bien sûr, il y a les bouchons qui compliquent chaque mois un peu plus l’accès des habitants du centre et du sud à Mamoudzou. Devant la mairie annexe de Sada, dans le centre du village, Anchya Bamana la maire de la commune n’a pas manqué de rappeler combien il devient difficile, surtout pour les aînés, de se rendre dans la ville-préfecture. Mais inaugurer la permanence de la sécu dans la ville va bien au-delà. «La proximité, ce n’est pas seulement pour éviter les bouchons», explique Jean Véron, le directeur de la sécurité sociale.

«La CSSM couvre 75% de la population mahoraise et déjà c’est trop peu. Mais ici, pour les communes du centre, la population couverte n’est que de 69%. Il y a un vrai sujet pour l’accès aux droits dans la commune et les villages aux alentours», précise Jean Véron.

Résultat, la CSSM poursuit sa politique d’installations d’antennes pour créer un maillage du département par les services publics sociaux. Outre la permanence de Petite Terre, ouverte de longue date, la CSSM a déjà créé une permanence à Hamjago, dans la commune de Mtsamboro à la fin 2014. Et une réflexion est en cours pour un autre bureau qui couvrirait le sud de Grande Terre.

Anchya Bamana Salim Nahouda et Jean Verron devant la nouvelle permanence de la CSSM
Anchya Bamana, Salim Nahouda et Jean Véron devant la nouvelle permanence de la CSSM

«Nous avons engagé un travail pour aller vers les assurés sociaux et sortir de la logique où ce sont les assurés qui doivent allés vers nous», détaille Salim Nahouda, le président de la CSSM.

Sur rendez-vous, un «progrès énorme»

Ainsi, à Sada, la permanence est destinée aux habitants de la commune mais aussi de Chiconi et Ouangani. Elle se tient tous les mardis de 7h30 à 15h uniquement sur rendez-vous. Les assurés sociaux qui désirent être reçus doivent appeler le 0269.61.91.91 ou contacter la sécu par mail (pfs.cssm@css-mayotte.fr) en précisant l’objet du rendez-vous. De cette manière, la personne qui assure la permanence prépare le dossier pour pouvoir traiter au mieux la demande.

«Cette prise de rendez-vous, c’est un progrès énorme pour nous. Ca permet au public d’être reçu sans attendre. La méthode va être étendue partout», explique Jean Véron.

Coordonner l’action de l’Etat et des communes

Soulaimana Noussoura, le président du CReFOM,  joue le jeu du premier assuré reçu dans la nouvelle antenne de la sécu
Soulaimana Noussoura, le président du CReFOM, joue le jeu du premier assuré reçu dans la nouvelle antenne de la sécu

Pour continuer cette stratégie d’implantation, la CSSM s’appuie plus que jamais sur des partenariats avec les associations d’usagers et les communes. Ainsi, la mairie de Sada pousse les murs pour loger la permanence dans les locaux de la mairie annexe et de l’état civil. Et la volonté politique était là pour que ce soit cette commune qui décroche l’implantation dans le centre. «Coordonner nos actions et nos missions respectives, c’est un enjeu du développement de Mayotte et du service pour le public», précise Anchya Bamana.

La permanence de Sada accueille donc désormais les services des allocations familiales, des assurances maladie et vieillesse. Seuls les services aux employeurs restent place Mariage à Mamoudzou. Quant à la poursuite de cette logique… «Ca va dépendre de la fréquentation», précise Jean Véron. «Si ça marche, on continuera à investir».

RR
www.jdm2021.alter6.com

La mairie annexe de Sada ajoute une permanence de la sécu aux services déjà disponibles sur place
La mairie annexe de Sada ajoute une permanence de la sécu aux services déjà disponibles sur place

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139114
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139114
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139114
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139114
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139114
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139114
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...