25.9 C
Dzaoudzi
samedi 22 juin 2024
AccueilorangeNomination d’Ericka Bareigts : quel impact pour Mayotte ?

Nomination d’Ericka Bareigts : quel impact pour Mayotte ?

Victorin Lurel, Manuel Valls, George Pau-Langevin et Erika Bareigts pour la remise du rapport sur l'Egalité réelle
Victorin Lurel, Manuel Valls, George Pau-Langevin et Erika Bareigts pour la remise du rapport sur l’Egalité réelle

On pourrait avoir une tentation partisane et se réjouir d’avoir une ministre tout acquise à la cause de l’océan Indien. Ce serait replonger dans les méandres des préférences dans les causes à défendre, un peu comme la guadeloupéenne Marie-Luce Penchard, qui, alors qu’elle était ministre de tous les Outre-mer, sous Nicolas Sarkozy, avait avoué : “je n’ai envie de servir qu’une population, c’est la population” de Guadeloupe où elle était candidate aux régionales, rajoutant « ça me ferait mal de voir cette manne financière quitter la Guadeloupe au bénéfice de la Guyane, au bénéfice de la Réunion, au bénéfice de la Martinique ».

Originaire de la même île, George Pau-Langevin n’était pas tombée dans ce piège, n’ayant pas eu non plus, d’échéances électorales à gérer.

« Elle connaît bien Mayotte »

George Pau-Langevin lors d'une de ses visites à Mayotte
George Pau-Langevin lors d’une de ses visites à Mayotte

Sa démission a pris beaucoup de monde de court, et sans doute elle-même, qui avait fait sa rentrée en annonçant le lancement de la future Cité des outre-mer, ou encore la loi « Egalité réelle outre-mer », qui doit être examinée en séance publique le 4 octobre. Réintégrant son siège de députée de Paris à l’Assemblée nationale, elle reprend la place occupée par sa suppléante, « une frondeuse de moins », insinuait l’Obs, qui voyait là la main de François Hollande. George Pau-Langevin pourrait avoir été sacrifiée.

En tout cas, on ne va pas bouder notre plaisir de voir une Réunionnaise siéger rue Oudinot. Le sénateur Mahorais Thani Mohamed Soilihi la connaît bien, nous confie-t-il : « la nouvelle ministre est très sensible aux causes ultramarines, et connaît bien Mayotte pour l’avoir visitée plusieurs fois. Elle était déjà la représentante de l’Outre-mer auprès du Parti socialiste. » Ils devaient d’ailleurs se rencontrer le 21 septembre, « en sa qualité de Secrétaire d’Etat à l’Egalité réelle. »

Pour l’instant, le poste n’a pas été pourvu. Difficile de savoir s’il sera conjugué au sein d’une autre ministère, après tout l’Economie a bien rejoint les Finances, restrictions de budget obligent.

Le préfet a annulé son voyage

Thani Mohamed Soilihi sollicite la réaction de la population
Thani Mohamed Soilihi : “La nouvelle ministre connaît bien Mayotte”

George Pau-Langevin devait venir à Mayotte à la fin du mois, Ericka Bareigts reprendra-t-elle le flambeau ? Elle a en tout cas annoncé que notre département serait sa première visite de ministre. Le préfet Frédéric Veau qui avait rendez-vous au ministère des Outre-mer mercredi, a du annuler son déplacement. Il devait évoquer la visite ministérielle, mais aussi faire un point sur le budget du département qui lui est confié.

Ericka Bareigts a en tout cas pris note des dérives qui guettent les ministres élues dans leurs départements d’origine : « Mon ministère sera cette maison ouverte qui appartient à chacun», a-t-elle immédiatement déclaré lors de la passation, « aujourd’hui ministre de la République, je suis de tous les territoires, de toutes les couleurs et de toutes les différences qui font la France».

Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139518
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139518
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139518
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139518
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139518
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139518
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...