27.9 C
Dzaoudzi
dimanche 16 juin 2024
AccueilEconomieAvis du panier maraîcher de la semaine : achetez du melon !

Avis du panier maraîcher de la semaine : achetez du melon !

Marché fruits légumesUtile à savoir, surtout en ce jour de marché paysan de Coconi : beaucoup de fruits et légumes voient leurs prix baisser, ainsi que les herbes comme le basilic ou le persil.

Chaque semaine, les prix des produits sont relevés à heure fixe auprès de 4 supermarchés (Sodifram, Shopi, Jumbo, Jumbo Petite Terre), de 9 marchés villageois (Mamoudzou, Koungou, Tsoundzou 1, Longoni, Dzoumogné, Combani, Tsararano,
Dembéni, Labattoir) et de 3 points de vente de poissons, (Cap’Tain Alandor, Copemay, Coopérative de M’tsapéré).

Pour chaque marché et chaque produit, le prix moyen est établi, et le nombre de revendeurs relevé. Dans la mercuriale, le prix minimum correspond au prix moyen le plus faible pour l’ensemble des marchés et inversement pour le prix maximum. Le prix moyen pondéré d’un produit est calculé sur la base du nombre de revendeurs par marché. Vous pouvez donc consulter la Mercuriale_2016_Semaine_35.

Moins cher sur les marchés

Baisse des prix du basilic et de la banane verte
Baisse des prix du basilic et de la banane verte

Certains produits ne peuvent pas être comparés, puisque ne se retrouvant pas sur les deux types de vente à la fois, supermarché et marchés.

On remarque une diminution générale des prix de l’ail importé, de la banane verte, des brèdes morelle, alors que la salade prend 1,20 euro en supermarché, où elle se vend à plus de 6€, et perd 78 centimes sur les marchés, où elle est vendue 2,47€ en moyenne.

A l’inverse, l’oignon d’importation se vend moins cher en supermarché, 1,72€ que sur les marchés, 2€. Mais c’est à peu prés la seule exception, le comparatif met en évidence l’intérêt pour le porte monnaie de se déplacer vers les marchés. A noter que le kilo de melon se vend actuellement en supermarché à 2,93€ selon la DAAF, il faut donc en profiter, il peut quadrupler en cours d’année.

La vanille a pris plus de 35 euros du kilo sur les marchés par rapport à la semaine précédente, et les tomates cerise 7 euros le kilo, en supermarché, portant leur prix à 13,95€.

Quant aux poissons, en dehors des poissons entiers, comme le thon et le vivaneau, qui restent abordable, ils sont toujours assez cher vendus en filet, entre 16 euros et 22 euros le kilo.

A.P-L.
Le Journal de Mayotte

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139521
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139521
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139521
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139521
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139521
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139521
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...