29.9 C
Dzaoudzi
mardi 7 février 2023
AccueilorangeNon à la violence : des associations et entreprises citoyennes s’impliquent pour...

Non à la violence : des associations et entreprises citoyennes s’impliquent pour une société apaisée

Non-violence: le rappeur Dev's Enel s'implique
Non-violence: le rappeur Dev’s Enel s’implique

Quel est le point commun entre une société de transport, une association d’aide aux mineurs et un mouvement qui prône une alternative à la violence? Leur implication, en particulier auprès des jeunes, pour apaiser notre société en proie à des bouleversements rapides. Ainsi, ce dimanche, la place de la République à Mamoudzou accueille toute une série d’ateliers que ces structures organisent en lien avec la journée internationale pour la paix et la non-violence.

Un atelier sur «l’estime de soi» permet à des groupes d’une vingtaine de jeunes de réfléchir à la façon dont ils voient les autres et à la manière dont les autres les perçoivent. «A l’âge où le regard de l’autre a tellement d’importance, où l’identité peu à peu se forme, il est essentiel de prendre conscience de l’image que je renvoie de moi-même. L’essentiel aussi de savoir que ce n’est qu’une image, un miroir parfois déformant!» expliquent les organisateurs de l’événement. «L’idée est aussi de relativiser les jugements en trouvant des comportements qui infirment les étiquettes que les jeunes se collent». L’objectif est aussi simple qu’ambitieux: Conforter l’estime et la confiance des participants.

semaine-de-la-non-violence-et-de-la-paixUne fresque créative est également en cours de réalisation, une œuvre collective pour faire prendre conscience «des apports des uns et des autres et du fait qu’à plusieurs on fait ‘mieux’». Sur une longue et large bande de papier, chacun peut utiliser des pinceaux et des petits pots de peinture de 6 couleurs pour prendre part à la réalisation en suivant les différents thèmes donnés par les animateurs.

Un rappeur, ambassadeur du respect

Un 3e atelier viser à «laisser parler son corps», pour jouer avec ses sentiments, ses émotions et les communiquer aux autres.

Pour les partenaires de cet événement, l’objectif est donc de permettre aux participants de trouver les voies pour s’exprimer sans avoir recours à des comportements d’agressivité ou de violence.

semaine-de-la-non-violence-et-de-la-paix-haloLa société MATIS, chargée des transports scolaires, prolonge avec cet événement, ses actions sociales. Elle est, par exemple, associée à des opérations de lutte contre l’isolement avec le CCAS de Chirongi ou à la lutte contre l’illettrisme avec la ligue de l’enseignement. Pour cette journée, le réseau Halo MATIS a demandé à son ambassadeur, le rappeur Dev’s Enel, de s’associer aux actions. Car la voix du jeune homme recueille un écho très important: depuis la sortie du clip «Où est mon avenir», le 1er septembre, près de 110.000 personnes l’ont visionné sur YouTube entrainant de nombreux commentaires positifs.

Le réseau MAN déploie ses actions

Le rappeur doit également intervenir ce mercredi 5 octobre au centre pénitentiaire de Majicavo, pour porter l’action de sensibilisation au respect dans le milieu carcéral, en lien avec le service pénitentiaire d’insertion et de probation (SPIP) et l’association M.A.N Océan Indien.

Man, c’est le Mouvement pour une alternative non violente. Il est implanté depuis le 22 février dernier au sein de l’océan indien, en vue de favoriser «le développement de sociétés justes, solidaires et tolérantes». A Mayotte, il développe des ateliers sur le modèle de ceux de la place de la République de ce dimanche et d’autres encore sur la citoyenneté, l’interculturalité, la lutte contre la discrimination ou encore des actions de prévention de la radicalisation.

Enfin, la présence du Village d’Eva n’est pas une surprise. L’association continue à porter des messages et des opérations pour la jeunesse délaissée à Mayotte.

Pour cette journée de dimanche, les animations sur la place de la République sont prévues jusqu’à 17h30.

RR
www.jdm2021.alter6.com

Dev's Enel, ambassadeur du respect du réseau Halo Matis
Dev’s Enel, ambassadeur du respect du réseau Halo Matis

semaine-de-la-non-violence-et-de-la-paix-lestime-de-soi-ca-sapprend-tot

2 Commentaires

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139111
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139111
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139111
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139111
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139111
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139111
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...