24.9 C
Dzaoudzi
mardi 7 février 2023
AccueilEconomieLes micro-crédits de l’Adie toujours au cœur de l’économie mahoraise

Les micro-crédits de l’Adie toujours au cœur de l’économie mahoraise

De nombreux porteurs de projets venus assister au lancement de la nouvelle campagne de l'Adie, ce lundi matin
De nombreux porteurs de projets venus assister au lancement de la nouvelle campagne de l’Adie, ce lundi matin

Les chiffres des micro-crédits octroyés par l’Adie aux porteurs de projets mahorais ne cessent de battre des records. Après 6,5 millions d’euros injectés dans l’économie locale l’an dernier, l’association espère atteindre les 7,5 millions en 2016. Nulle part ailleurs, la place prise par l’association atteint, en proportion, un tel niveau. «On a une implantation à Mayotte qui est très importante et pourtant, parce que la population est très jeune, nous devons continuer à communiquer pour nous faire connaître», explique Emmanuel Legras, le responsable de l’Adie à Mayotte.

L’association lance sa 3e campagne de communication dans notre département et son message est simple: face à une économie qui n’est pas en mesure de fournir des emplois à tous, la création d’activité est le bon moyen pour construire un parcours professionnel.
adie-2016A Mayotte, la difficulté pour certains publics d’accéder aux services bancaires et des crédits plus classiques expliquent aussi cette omniprésence de l’Adie. «Il faut savoir que le taux de bancarisation à Mayotte n’est que de 60%, le plus bas de France. Et le taux d’accès aux crédits pros n’est que de 12%», précise Emmanuel Legras.

Une action adaptée aux porteurs de projets

Résultat, avec son slogan «Il n’y a pas d’âge pour créer sa boite», l’Adie veut convaincre toujours plus de jeunes mais aussi de seniors de se lancer. «On propose des formations, du coaching gratuit… Nous ne sommes pas dans une démarche commerciale vis-à-vis des porteurs de projets. Avec les jeunes, on travaille par exemple à l’émergence de projets, pour mettre des mots sur des envies et les transformer en projet».

Aves les seniors, dont beaucoup de femmes, il s’agit plutôt de valoriser une expérience et des savoir-faire. «La particularité de ces porteurs de projets est qu’un fort pourcentage d’entre eux est illettré. Donc, on s’adapte avec des formations très imagées, avec beaucoup de visuels et de vidéo», précise Emmanuel Legras.

Emmanuel Legras poursuit la politique à succès de l'Adie à Mayotte
Emmanuel Legras poursuit la politique à succès de l’Adie à Mayotte

Résultat, la confiance est là… Et des deux côtés. Car l’autre particularité des micro-crédits de l’Adie à Mayotte est la qualité des remboursements. A l’échelle nationale, le taux de recouvrement est de 96%. A Mayotte, l’an dernier, il était de 99,6% ! «Les gens mettent un point d’honneur à rembourser pour plusieurs raisons. D’abord, ils savent que nos crédits sont renouvelables et qu’ils peuvent en obtenir de nouveaux pour continuer à se développer. Et puis, d’un point de vue culturel, il y a l’idée qu’on ne laisse pas de dette.»

Bientôt une 4e agence

L’Aide dispose à Mayotte de trois agences, à Mamoudzou, Dzoumogné et Chirongui. «Une 4e va bientôt ouvrir à Chiconi pour proposer un maillage de Grande Terre plus important. Sur Petite Terre, nous avons une permanence tous les mardis à la mairie et nous aidons entre 50 et 70 porteurs de projets tous les ans. Si nous dépassons les 100, nous y ouvrirons une autre agence».

Pour cette campagne, l’Adie s’appuie sur un partenariat avec Pôle Emploi, qui communique sur les actions de l’association, et les communes de Mamoudzou, Bandrélé, Chiconi, Mtsamboro et Chirongui. Ainsi, l’Adie propose des rencontres tout au long de la semaine dans ces communes de 8h à 16h: ce lundi 10 octobre à la mairie de Mamoudzou, demain mardi 11 à la mpairie de Bandrélé, mercredi 12 à la mairie de Chiconi, jeudi 14 à la maison des services publics de Hamjago et enfin vendredi 14 octobre à l’école maternelle de Chirongui.

RR
www.jdm2021.alter6.com

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139114
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139114
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139114
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139114
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139114
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139114
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...